LOSC: Antonetti assume la responsabilité du fiasco lillois

FOOTBALL Le club nordiste a sombré samedi soir à domicile face à Monaco (1-4)...

Francois Launay

— 

Antonetti essaie de remonter la pente avec le LOSC AFP PHOTO / DENIS CHARLET
Antonetti essaie de remonter la pente avec le LOSC AFP PHOTO / DENIS CHARLET — AFP

On savait que ça n’allait pas fort mais franchement on ne pensait pas que c’était à ce point-là. Samedi soir, Lille a sombré à domicile face à Monaco (1-4). Une lourde défaite qui enfonce encore un peu plus le LOSC au classement.

Lille n’a qu’un point d’avance sur la zone rouge

Après quatre journées, Lille occupe la quinzième place de Ligue 1 avec un petit point d’avance sur la zone de relégation. Pas besoin de vous faire un dessin, le début de saison lillois est raté. Et quand vous avez en face de vous une équipe aussi forte que le Monaco actuel, les faiblesses sont criantes. Pour expliquer ce fiasco, Frédéric Antonetti n’y est pas allé par quatre chemins. Si Lille a coulé, c’est de sa faute.

« Je suis le premier responsable. Quand le collectif n’est pas là, c’est l’entraîneur le premier responsable. Je pense que je me suis trompé dans mes choix. J’avais mis un système ambitieux et on n’a pas les moyens d’être ambitieux. Et je n’ai pas fait les bons choix au niveau des hommes », a reconnu l’entraîneur nordiste.

Déplacement périlleux à Lorient samedi prochain

Aligné en 4-2-3-1 en début de match, Lille a coulé au milieu. Sortis à la pause, Benzia et Amalfitano ont fait les frais de cette déroute. Mais plus largement, c’est tout le collectif lillois qui a la tête à l’envers depuis le début de saison.

Tout a mal débuté avec l’élimination en tour préliminaire de Ligue Europa face aux modestes Azéris de Qabala. Depuis, le club, fortement remanié cet été, n’arrive pas à redresser la barre. Si la saison est encore longue, le Losc n’aura pas le droit à l’erreur samedi à Lorient, bon dernier de Ligue 1 avec aucun point au compteur. Si ça se passe mal en Bretagne, la crise sera ouverte à Lille