US Open: Pour Lucas Pouille, «il n'y a pas de quoi s'emballer» après son parcours à New York

TENNIS Le Nordiste a été éliminé mardi en quart de finale de l’US Open par son compatriote Gaël Monfils…

F.L. avec AFP
— 
 Lucas Pouille s'est incliné en quarts de finale de l'US Open. Photo by Louis Lanzano/SIPA USA
Lucas Pouille s'est incliné en quarts de finale de l'US Open. Photo by Louis Lanzano/SIPA USA — SIPA

Nouvelle star du tennis français, futur vainqueur d’un Grand Chelem, mental de malade… Depuis son exploit en, on s’est tous un peu enflammé sur le parcours de Lucas Pouille. Las, deux jours après cette grosse perf, le Nordiste  .

« J’ai encore beaucoup de travail devant moi »

Retour sur terre pour le joueur de 22 ans qui garde la tête froide. « J’ai battu Rafa (Nadal en 8e de finale), mais je n’ai pas gagné le tournoi, il n’y a pas de quoi s’emballer. J’ai encore beaucoup de travail devant, il faut vite redescendre », a reconnu  à l’issue de sa défaite.

Reste que Pouille a marqué les esprits. En enchaînant deux quarts de finale de Grand Chelem d’affilée (Wimbledon et US Open), le joueur, originaire de Loon-Plage, a étalé son magnifique potentiel. Sauf que le plus dur commence désormais pour celui qui va intégrer le top 20 mondial pour la première fosi de sa carrière. 

Le plus dur commence

« Il faut encore bosser plus dur et être plus fort encore physiquement. Je ne suis pas encore arrivé à maturité physique. Tout joueur en faisant trois matches de suite en cinq sets serait fatigué, il y a encore des choses à améliorer », avoue le Nordiste.

Il n’y a plus qu’à espérer que ces coups d’éclat en 2016 ne soient pas sans lendemain. Le plus dur commence pour Lucas Pouille au vu des espoirs suscités pendant cette quinzaine new-yorkaise.