Lille: Soupçonné d’une quarantaine de cambriolages cet été

FAITS DIVERS Un suspect, arrêté lundi, aurait environ 40 cambriolages à son actif depuis trois mois, essentiellement dans des commerces lillois…

G.D.

— 

Illustration de la police ationale. CSarah ALCALAY/SIPA
Illustration de la police ationale. CSarah ALCALAY/SIPA — SIPA

Il est soupçonné d’avoir sévi, cet été, dans le quartier Masséna-Solférino et dans le Vieux-Lille. Un Lillois a été interpellé, lundi matin, après le vol par effraction d’un restaurant à Lomme.

L’homme était recherché par la police qui le soupçonne d’être l’auteur d’une quarantaine de cambriolages dans différents commerces, rapporte La Voix du Nord.

Interpellé dans une rue voisine

Dans la nuit de dimanche à lundi, la police est alertée d’un cambriolage qui vient d’avoir lieu, avenue de Dunkerque, à Lomme. Après avoir visionné les images de vidéosurveillance, les policiers de la Bac ont arrêté un suspect dans une rue voisine.

>> A lire aussi : Des cambrioleurs trahis par les objets qu'ils avaient dérobés

Selon la police, il s’agit d’un toxicomane de 35 ans, sans domicile fixe. La cellule anti-cambriolages était sur ses trousses depuis plusieurs semaines, pour une quarantaine de vols avec effractions et tentatives, commis tout l’été dans des commerces de la métropole, surtout à Lille.

Besoin de 100 euros par jour

Etaient visés des bars comme le Blue Moon, rue Léon-Trulin ou des restaurants comme In Bocca Al Lupo, rue des Vieux-Murs. Une pharmacie, un tatoueur, une boulangerie et une boutique de vêtements ont fait également partie de la liste.

En garde à vue, le suspect aurait expliqué avoir besoin d’environ 100 euros par jour pour sa consommation d’héroïne. Il a été présenté, mardi, à un juge. Une demande de comparution immédiate a été demandée pour qu’il soit jugé ce mercredi.