Lille: Les «apéros» de contre-Braderie sont annulés

SECURITE A Lille, les organisateurs de contre événements pendant le week-end de non-Braderie ont finalement baissé les bras…

Olivier Aballain

— 

Martine Aubry lors de la braderie de Lille en 2011.
Martine Aubry lors de la braderie de Lille en 2011. — M.Libert / 20 Minutes

Dans la foulée de l’annulation de la Braderie de Lille, leurs appels à « apéro géant » avaient été suivis par des milliers d’internautes. Mais les organisateurs ont renoncé, à quelques jours du week-end fétiche.

>> A lire aussi : Contre l’annulation de la braderie, la résistance s’organise

Au total, plus de 20.000 personnes s’étaient dit « intéressées » par les pages Facebook promettant une « grosse cuite à Lille » et un «Apéro géant » dans les espaces verts. « Je ne pense pas que la Braderie doive se résumer à une grosse cuite, je suis même certaine que non », avait indiqué Martine Aubry fin août.

« Rappel des règles »

Concrètement, la ville de Lille et la Préfecture du Nord ont évité l’emballement en n’interdisant rien, mais en imposant à tout le monde les règles strictes de sécurité.

C’est donc « à la demande des services de Police de la ville de Lille» que l'apéro géant a été annulé, mercredi. « Nous avons fait un rappel à la réglementation et aux responsabilités qui incombent à tout organisateur d’événement, surtout dans le contexte de menace terroriste », résume la préfecture auprès de la Voix du Nord.

>> A lire aussi : Lille: Le programme surprise du week-end de «non-Braderie»

Quant à la « grosse cuite », elle a été annulée lundi par l’étudiant qui voulait l’organiser, proclamant à l’époque qu’il n’avait « pas besoin d’avoir l’accord de la mairie ou d’extrémistes ». L’intéressé assure finalement avoir été contraint à l’annulation par son école d’ingénieur, l’ISEN, qui aurait menacé de le priver de diplôme. La direction de l’ISEN nie catégoriquement avoir proféré une telle menace, mais indique avoir simplement rappelé à son étudiant « les risques qu’il prenait en organisant un tel événement ».

Il reste encore, sur Facebook, quelques déclarations d’amour aux moules-frites de la Braderie, mais celles-ci seront de toute manière satisfaites puisque 9 restaurateurs de l’hyper-centre organisent un événement (officiel) «  Moult Moules et cetera » ce week-end.