Lille: La Métropole veut aider les jeunes à trouver du travail en Belgique

Gilles Durand

— 

Illustration de la frontière belge.
Illustration de la frontière belge. — D. Closon/SIPA

Un serious game pour sensibiliser à la culture belge, un site pour apprendre le flamand de façon ludique… La métropole de Lille (MEL) a décidé de mettre le paquet pour abattre la frontière entre le Nord et la Belgique. Objectif : que les jeunes trouvent plus facilement du boulot dans la partie flamande, toute proche de Lille.

>> A lire aussi : Apprendre le néerlandais pour mieux s'intégrer

« La Flandre belge est une région où il y a beaucoup plus d’offres d’emploi que chez nous. Le taux de chômage y est plus faible. Le problème, c’est la barrière de la langue », souligne Damien Castelain, président (SE) de la MEL. Pour le résoudre, la collectivité territoriale doit mettre en place, avant la fin de l’année 2016, plusieurs expérimentations.

En ligne sur le portail collectif des médiathèques

« Nous venons de remporter un appel à projets lancé par le ministère de la Jeunesse concernant 35 actions innovantes. Favoriser l’apprentissage de la culture belge et de la langue néerlandaise en fait partie », explique Damien Castelain.

En collaboration avec la Maison du néerlandais et l’université de Lettres de Lille-3, par exemple, des cours doivent être mis en ligne sur le nouveau portail internet collectif des médiathèques de la Métropole. Les internautes pourront, par ailleurs, s’y renseigner directement sur les spécificités du droit du travail en Belgique.

Création d'un serious game

La création d’un serious game est également dans les cartons. Tous ces projets seront financés grâce aux 5,7 millions d’euros de l’appel à projet remporté.

« Je suis resté un an président de l’Eurométropole, en 2014, note Damien Castelain. Je me suis aperçu qu’il fallait mettre en place des opérations concrètes pour que cet espace transfrontalier fonctionne auprès des jeunes. »