Pas-de-Calais: Les démineurs à pied d'œuvre après l'incendie du centre de stockage

SÉCURITÉ Quatre jours après l’incendie au dépôt de munitions, les démineurs ont encore du pain sur la planche…

Mikael Libert

— 

Le dépôt de munitions de Vimy (Pas-de-Calais).
Le dépôt de munitions de Vimy (Pas-de-Calais). — D.D.S.C./BERTRAND JOACHIM/SIPA

« Il n’y a plus aucun risque pour la population ». Dans un communiqué, publié ce mercredi, la préfecture du Pas-de-Calais estime que le centre de stockage de munitions de Vimy est désormais sécurisé après l’incendie qui s’y était déclaré, dimanche.

retour à la normale

Depuis mardi, les démineurs ont investi la « Gueule d’ours », ce dépôt de munitions des deux guerres mondiales situé sur la commune de Vimy. Selon la préfecture, « la reconnaissance et le nettoyage des abords du site sont terminés », ce qui a permis de restreindre le périmètre de sécurité à sa taille normale. Les personnes évacuées ont ainsi pu retourner chez elles et les routes ont été rouvertes.

>> A lire aussi : 1,7 tonne de munitions sur le tracé d'un futur gazoduc

Commencée, mardi, la « remise en ordre » du site se poursuit ce mercredi « dans de bonnes conditions », précise le communiqué. Au cours de cette opération, les démineurs vont évacuer les munitions touchées par l’incendie pour les détruire ensuite à « proximité dans des conditions de sécurité maximales ».

Ces pétaradements, contrôlés cette fois, auront lieu une à deux fois par jour et devraient être terminés en fin de semaine. A chaque fois, la circulation sera brièvement interrompue dans les environs immédiats de la Gueule d’ours. Les travaux de remise en état du dépôt suivront, pour une durée indéterminée.