Lille: Contre l’annulation de la braderie, la résistance s’organise

SOCIÉTÉ Les réseaux sociaux s’élèvent contre l’annulation de la braderie de Lille annoncée ce vendredi matin…

Mikael Libert

— 

Martine Aubry lors de la braderie de Lille en 2011.
Martine Aubry lors de la braderie de Lille en 2011. — M.Libert / 20 Minutes

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont réagi au quart de tour après l’annonce de l’annulation de l’édition 2016 de la grande braderie de Lille. Outre les tweets scandalisés ou compréhensifs de la décision de la maire de Lille, une certaine forme de résistance s’organise, notamment sur Facebook.

#JeSuisMouleFrites

Martine Aubry, la maire de Lille, a fait part de sa décision à la presse, vendredi, à 11h. Depuis, le hashtag #Braderiedelille caracole en tête sur Twitter. Des slogans comme « Je suis Moule frites » ou « Je suis braderie » sont abondamment partagés et ornent désormais bon nombre de profils Twitter ou Facebook.

Et c’est sur Facebook justement que fleurissent des groupes et des pages qui s’élèvent contre l’annulation de la braderie. «Contre l’annulation de la braderie de Lille », «  Contre l’interdiction de la braderie », «  Rendez-nous la braderie de Lille »… La mobilisation avance, pour l’instant, en ordre dispersé et ne rassemble pas grand monde.

>> A lire aussi : L’annulation de la braderie de Lille inspire les internautes

Une pétition intitulée «Maintenons la braderie de Lille 2016 » a même été lancée sur le site internet Change.org. Dans leurs arguments, les auteurs de cette pétition avancent qu'« annuler la braderie de Lille est une atteinte à la culture de tout le Nord de la France et est une sorte de victoire pour ces hommes sans scrupule ».

Malgré tout, Martine Aubry a annoncé qu’elle allait rencontrer les associations de commerçants pour leur permettre d’organiser des braderies « à l’intérieur de leurs établissements ». Il reste à définir les modalités d’organisation, « cela pourrait se dérouler le samedi, ou sur toute la période que devait durer la braderie », a précisé la maire de Lille.