Berck-sur-Mer: Les «Plages musicales» victimes collatérales du terrorisme

SÉCURITÉ Pour des raisons de sécurité, la mairie de Berck a décidé d’annuler l’événement qui devait commencer ce jeudi…

Mikael Libert

— 

Prévenu à la dernière minute, le chanteur Michael Jones n'est pas content.
Prévenu à la dernière minute, le chanteur Michael Jones n'est pas content. — SYSPEO/SIPA

Ce lundi matin, sur son site internet, la municipalité de Berck-sur-Mer a annoncé l’annulation de l’événement des « Plages musicales ». Cette décision a été motivée par la complexité des mesures de sécurité à mettre en œuvre suite aux récents attentats.

Comme chaque année, l’événement devait durer quatre jours, entre ce jeudi et dimanche. Musiciens, chanteurs ou encore DJ devaient se relayer sur la scène, esplanade Parmentier, à Berck-sur-Mer. En guest, il y avait même le compère de Jean-Jacques Goldman, Michael Jones, qui devait se produire, jeudi soir.

Sécurité trop lourde à assumer

Mais seulement trois jours avant le coup d’envoi, coup de tonnerre : la fête est annulée. « Après concertation avec les principaux partenaires […] nous sommes hélas contraints d’annuler l’édition 2016 des Plages Musicales », écrit la mairie sur son site internet. Dans son communiqué, la municipalité évoque une réunion en sous-préfecture, lundi, « pour examiner les mesures nécessaires à l’organisation ».

En ce qui concerne les rassemblements de personnes, le gouvernement a pris, fin juillet, de nouvelles circulaires imposant des mesures de sécurité drastiques suite à l’attentat de Nice qui a coûté la vie à 84 personnes. Des mesures auxquelles la mairie ne peut se soumettre, faute de moyens techniques et financiers suffisants.

« Daech a gagné »

Suite à cette annonce, le chanteur Michael Jones a déclaré à nos confrères de la Voix du Nord : « C’est totalement irresponsable ! Je suis très en colère. Daech a gagné ».