Lille: Une bière de quartier brassée avec le houblon des voisins

SOCIÉTÉ Un collectif de voisins lillois organise une chaîne de convivialité autour de la culture du houblon...

Olivier Aballain

— 

Plan de houblon chez Pierre-Édouard Martin à Lille-Hellemmes
Plan de houblon chez Pierre-Édouard Martin à Lille-Hellemmes — Edouard Martin

Plus qu’un collectif, c’est une culture du collectif. Avec « Tous houblon », une association de voisins de Lille-Hellemmes a mis au point une drôle d’initiative autour d’une plante emblématique, le houblon.

>> A lire aussi : Nature: les 20 espèces emblématiques du Nord

Cette plante grimpante, aux pompons d’un joli vert pâle, est bien connue des amateurs de bière, dont sa fleur est un ingrédient aromatique majeur. Il en reste sept producteurs dans la région, tous implantés en Flandre.

Embellir les façades et produire une bière locale

Mais les citadins ne sont pas en reste, car les envolées tortueuses du houblon font merveille pour embellir une façade ou un grillage peu esthétique. D’où l’idée de Tous Houblon : Distribuer des plants à Hellemmes et Fives pour embellir les façades, puis consacrer la récolte à la fabrication d’une bière bien locale.

>> A lire aussi : Nord: Pour Paris-Roubaix, ils inventent une bière au pavé

Et ça tombe bien, puisqu’une brasserie associative s’est installée à Lille-Fives. Et la Raccoon Brewery est une habituée des petites cuvées insolites. « On aime bien partir d’idées farfelues pour faire une vraie bonne bière », témoigne Pascal Lazarus, l’un de ses cofondateurs.

Récolte en triporteur

« On a acheté une cinquantaine de pieds sur un site Web anglais », raconte Pierre-Édouard Martin, du collectif « Tous Voisins » à Hellemmes. Les pieds ont été distribués à prix coûtant en avril, et depuis ils ont fait leur chemin le long d’un mur, au bord d’un jardin ou d’une maison… « Certains n’ont pas pris, mais d’autres atteignent les 4 mètres, comme chez moi », s’amuse Pierre-Édouard Martin.

Sur la page Facebook de Tous Houblon, on partage ses conseils de jardinage, et on se donne surtout rendez-vous pour la récolte des fleurs de houblon, en septembre. « On passera en triporteur », assure le collectif, où la tendance « vélo » est bien représentée.

Une fête autour des produits locaux

Avec cette première récolte, Tous Houblon espère brasser au moins une cinquantaine de litres de bière assez amère (type IPA), où le houblon lillois ne devrait pas passer inaperçu. Les deux variétés distribuées ont été choisies pour leur caractère aromatique, et elles seront brassées fraîches, juste après récolte.

Le brassage se fera en public un peu avant la mi-septembre, et la mise en vente sera l’occasion, au milieu de l’automne, d’une vente de produits locaux (miel, tartes, bière) qui financera le brassage de l’année suivante. En plus grande quantité, c’est promis.