Nord: Un proche de la maire de Denain mis en cause après un incendie à caractère raciste

JUSTICE Le directeur de cabinet de la maire de Denain a été mis en examen pour complicité suite à l’incendie d’une épicerie tenue par des Roumains…

Mikaël Libert
— 
La commune de Denain, dans le Nord.
La commune de Denain, dans le Nord. — Google Maps

Mercredi, un proche collaborateur d’Anne-Lise Dufour, la députée maire PS de Denain, a été mis en examen par un juge d’instruction Valenciennois. Il est soupçonné d’avoir commandité l'incendie d'un commerce Roumain, à Denain, selon le procureur de Valenciennes confirmant une information de France 3.

Le directeur de cabinet a été mis en examen pour « complicité d’un incendie volontaire commis en raison de la race, l’ethnie, la nation, la religion », a annoncé le parquet de Valenciennes.

Désigné comme donneur d’ordre

Ce rebondissement de l’affaire fait suite aux mises en examen de deux employés de la mairie dans les jours qui ont suivi le sinistre survenu dans la nuit du 20 au 21 mars 2016. L’un d’eux, lors de ses auditions par les policiers chargés de l’enquête, aurait reconnu avoir agi sur ordre du chef de cabinet de la maire.

Toujours selon le parquet, le chef de cabinet nie les faits qui lui sont reprochés. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire en attendant les suites de l’instruction.