Lille: Un ado de 13 ans fait semblant de braquer une banque

FAITS DIVERS Un jeune ressortissant roumain a braqué un pistolet à billes sur une employée de l'agence LCL de Lille-Hellemmes, le 16 juin...

Olivier Aballain

— 

L'agence LCL de Lille-Hellemmes, où un ado a pointé un pistolet à billes pour s'amuser.
L'agence LCL de Lille-Hellemmes, où un ado a pointé un pistolet à billes pour s'amuser. — Google Street View

C’était une très mauvaise blague. La Voix du Nord révèle qu’un adolescent de 13 ans a fait irruption le 16 juin dans un établissement bancaire de Lille-Hellemmes, avec un pistolet pouvant ressembler à une arme. L’individu a mis en joue une employée, avant de quitter l’agence, qui donne sur l’axe central d’Hellemmes, la rue Roger-Salengro.

On saura plus tard que l’arme en question n’était d’un pistolet à billes, mais pour l’employée (et pour la loi) cela ne change rien à la frayeur provoquée.

Il revient dix minutes plus tard

Le jeune adolescent était d’ailleurs plutôt content de l’effet produit, puisqu’il est revenu une dizaine de minutes plus tard, alors que des agents de police étaient sur place. Il a donc été arrêté pour de vrai. Aux policiers, il aurait indiqué vouloir s’amuser, rapporte la Voix du Nord. Une enquête a été ouverte, mais le braqueur en herbe, de nationalité roumaine, a été remis en liberté.

En théorie, si des poursuites sont engagées et si son âge se confirme, il risque gros : pour un mineur de 13 ans ou plus, le vol à main armée (le pistolet à billes pourrait être considéré comme une « arme par destination » au sens de l’article 132-75 du code pénal) est passible de la moitié de la peine prévue pour une personne majeure, c’est-à-dire dix ans de prison.