Pas-de-Calais: Les inondations dans le Bruaysis non reconnues comme catastrophe naturelle

ENVIRONNEMENT La reconnaissance en état de catastrophe naturelle concerne 90 communes, parmi lesquelles manquent celles du Bruaysis. Certains élus sont furieux…

G.D.

— 

Illustration d'inondations.
Illustration d'inondations. — Lichtfeld Erez/SIPA

La pilule passe mal auprès des élus locaux. La semaine dernière, 90 communes de la région, touchées par les inondations survenues entre le 29 mai et le 8 juin, ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Cette décision préfectorale semble avoir oublié le secteur de Bruay-La Buissière, rapporte La Voix du Nord.

« Scandalisé et consterné »

Pour les habitants d’une commune sinistrée, cette reconnaissance permet d’être mieux indemnisés, dans la mesure où les franchises peuvent être annulées. C’est pourquoi certains élus sont déjà montés au créneau pour dénoncer cet oubli. « Incompréhensible, inacceptable, insupportable », relève Alain Wacheux, maire (PS) de Bruay-La Buissière et président d’Artois Comm dans le quotidien régional. Serge Janquin, député (PS) de l’arrondissement se dit « scandalisé et consterné ».

>> A lire aussi : VIDEO. Intempéries: Les orages provoquent des inondations dans le Nord et l'Est du pays

En effet, seules deux communes (Maisnil-lès-Ruitz et Fresnicourt-le-Dolmen) sur une douzaine qui ont été touchées sont bel et bien inscrites en état de catastrophe naturelle. La raison : les dossiers ont été ajournés par manque de données hydrométriques. Une nouvelle commission doit se tenir le mardi 21 juin.

La crainte d’être classé « zone à risque »

La commune de Fleurbaix espère aussi profiter de cette séance de rattrapage. En revanche, des municipalités comme Mondicourt, n’ont pas demandé ce classement, « par crainte d’être à terme classées "zone à risque" avec des primes d’assurance qui explosent ».