Lille: Encore des images de violences impliquant des Russes

HOOLIGANS La vidéo d'un violent affrontement entre hooligans Russes et Britanniques à Lille a été postée sur Twitter dans la nuit du 14 au 15 juin 2016...

Olivier Aballain

— 

Bataille rangée à Lille dans la nuit du 14 au 15 juin 2016
Bataille rangée à Lille dans la nuit du 14 au 15 juin 2016 — Twitter

Sur la vidéo il fait nuit noire, et l’on est au tournant de la Grand’Place et de la rue nationale, à Lille. Une nouvelle séquence de violences s’est apparemment produite dans la nuit du 14 au 15 juin, entre hooligans russes et supporters anglais de l'Euro 2016.

En fin d’après-midi, l’arrivée rapide de CRS et de forces de l’ordre avait mis fin à un premier face à face tendu entre supporters des deux pays. Vers 18h30, quelques ressortissants russes avaient, selon des témoignages de cafetiers, attaqué des fans britanniques installés autour de la place de la gare. Du mobilier en terrasse a été jeté et renversé, quelques bouteilles de verre aussi, mais aucun blessé n’était à déplorer.

>> A lire aussi : Euro-2016: premiers heurts entre supporters anglais et russes à Lille

Selon l'AFP, quatre individus ont été interpellés à la suite de ces échauffourées, qui n’ont duré que quelques minutes. D'après la Voix du Nord, il s'agit de deux hooligans Russes, et deux ressortissants ukrainiens arrêtés pour port d'arme. La direction de la sécurité publique indique également avoir interpellé trois personnes pour ivresse sur la voie publique.

De «braves russes»

Sur cette nouvelle vidéo postée sur Twitter, on peut voir ce qui est présenté comme un petit groupe de « cinq braves russes », s’en prendre à un ressortissant britannique, qui essuie une volée de coups. « Cinq braves russes repoussent une vingtaine de pisseuses british », s’enorgueillit le commentaire.

Puis le groupe s'est dispersé après avoir été aspergé de gaz lacrymogène par la police.  «Il y a eu trois débuts de rixes entre petits groupes entre minuit et une heure, qui ont été rapidement dispersés et qui n'ont pas débouché sur des incidents», a résumé la rpéfecture du Nord.

>> A lire aussi : Euro 2016 : Quelles pistes pour que Lille ne se transforme pas en champ de bataille ?

Les forces de l’ordre sont sur le qui-vive ce mercredi, car les fans russes et anglais, qui s’étaient affrontés à Marseille, se retrouvent dans le même secteur, en vue du match Russie-Slovaquie à Lille ce mercredi, et de la rencontre Angleterre-Galles à Lens jeudi.

La Russie est menacée d'exclusion en cas de nouveaux troubles dans les stades de l'euro 2016.