Le Bon Coin: Il revendait des voitures aux compteurs trafiqués

FAITS DIVERS Pas moins de 14 escroqueries liées à des ventes de véhicules étaient reprochées à cet habitant de Barlin (Pas-de-Calais)...

20 Minutes avec agence

— 

Capture d'écran du site internet Le Bon  Coin.
Capture d'écran du site internet Le Bon Coin. — leboncoin.fr

Le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) a condamné jeudi dernier un habitant de Barlin à deux ans de prison dont un avec sursis et mise à l’épreuve pour avoir vendu sur Le Bon Coin des voitures dont il avait trafiqué le compteur kilométrique.

Egalement auteur d’autres arnaques sur le site de petites annonces, Yannick Lemaire devra verser des dommages et intérêts à ses victimes.

Il avait soutiré de l’argent à un ami

Et ces dernières sont nombreuses. L’arnaqueur, par ailleurs également président du DAL (Droit au Logement) du Pas-de-Calais, a ainsi vendu en 2012 sur Le Bon Coin une Peugeot 407 dont le compteur affichait 88.000 kilomètres alors que le véhicule en avait parcouru 248.000 selon les experts, rapporte La Voix du Nord. L’escroc a également mis en vente des voitures gagées ou dont les papiers n’étaient pas en règle, et a même abusé de la vulnérabilité d’un ami pour lui soutirer de l’argent.

En tout, 14 arnaques étaient reprochées à celui qui n’a pas hésité à se faire passer pour un agent de la répression des fraudes afin de se faire remettre un véhicule ne lui appartenant pas. L’avocat de Yannick Lemaire a néanmoins tenu à préciser que son client « s’est repenti » et souhaite maintenant « se stabiliser ».

 

>> A lire aussi : Première main, kilométrage, contrôle technique... Beaucoup trop d'arnaques sur le marché de la voiture d'occasion