Amiens: Une cavale de courte durée pour les deux évadés

FAITS DIVERS Le second individu qui s’était échappé de la prison d’Amiens a été interpellé, mercredi soir…

Mikael Libert

— 

La maison d'arrêt d'Amiens.
La maison d'arrêt d'Amiens. — Google Maps

Fin de partie. Mercredi soir, vers 21h30, les policiers ont finalement mis le grappin sur le dernier des deux individus qui s’étaient fait la belle de la maison d’arrêt d’Amiens, lundi soir.

Grosse opération de police

Ils n’auront pas goûté à la liberté bien longtemps. Le procureur d’Amiens, Alexandre de Bosschère, a annoncé, mercredi soir, que des fonctionnaires de la BAC et de la Police Judiciaire étaient parvenus à interpeller le second détenu en fuite. Une importante opération des forces de l'ordre avait été menée en ce sens depuis le début de l'après-midi, mercredi, dans les quartiers Nord d'Amiens. Il s’agit d’un Grec âgé de 35 ans, condamné début 2016 pour trafic de stupéfiants et libérable en 2018.

Son acolyte d’évasion, un Albanais de 29 ans condamné pour vol aggravé, avait été interpellé la veille alors qu’il avait pénétré dans une habitation par effraction.

« Ils n’ont pas pu quitter Amiens en voiture comme prévu parce que leur complice, qui leur avait lancé une corde, avait été interpellé par la police », a expliqué le procureur, mercredi soir, à l’AFP.

Suite à leurs interpellations, les deux individus ont été placés en grade à vue. Ils devraient regagner leur cellule de la maison d’arrêt presque aussi vite qu’ils ne l’ont quittée.