Lille: En quoi l'appli Moovit peut faciliter les déplacements en ville?

TRANSPORTS Moovit, qui recense les réseaux de transports en commun de 850 villes dans le monde, débarque enfin à Lille et Lens...

Olivier Aballain

— 

L'appli Moovit est dispo dans 24 agglomérations française, dont Toulouse (photo).
L'appli Moovit est dispo dans 24 agglomérations française, dont Toulouse (photo). — B. Colin - 20 Minutes

Moovit était utilisée dans 850 villes du monde, mais pas au nord de Paris. A la faveur de l’Euro de football, l’application communautaire des transports locaux vient enfin de se lancer à Lille et Lens.

Dans son principe participatif, Moovit fonctionne un peu comme l’appli routière Waze, en optimisant les trajets grâce aux informations communiquées par ses usagers. Bus, métro, tram, voitures Über : « Nous combinons toutes les informations disponibles, les données transmises par les opérateurs de transports en commun, et les infos remontées par nos usagers », résume Pierre Valentin, le directeur de Moovit France.

Deux avantages principaux

Avant de se lancer à Lille et Lens, Moovit avait déjà investi plus de 20 villes de France. Pourquoi avoir autant attendu ? « La mise à disposition des données dépend des autorités locales, nous souhaitons avoir leur accord et chacun a ses impératifs. Mais beaucoup d’utilisateurs nous attendaient, c’est sûr », confie Pierre Valentin.

>> A lire aussi : Moovit, le «coyote» des transports en commun, lève 50 millions de dollars et séduit Keolis

En réalité l’usager nordiste y trouvera son compte surtout sur deux points. D’abord, pour partager et recevoir des informations sur les perturbations de trafic ou les circulations de bus, dont la ponctualité reste toujours délicate à évaluer.

Ensuite, parce que la recherche de trajets ne se base pas uniquement sur les adresses, mais répertorie aussi les points d’intérêts (commerces, etc.). Par exemple, pour rejoindre l’Apple Store de Lille, pas besoin de connaître son adresse exacte : Moovit la connaît. Sur l’application Transpole, seuls les établissements publics sont répertoriés.

En revanche, Moovit n’inclut pas encore le réseau de vélos en libre-service V’Lille dans ses options de transport, même si les stations V’Lille sont bien répertoriées.