Nord/Picardie: La création d'entreprises en léger recul, les faillites aussi

ÉCONOMIE Selon le bilan économique publié par l'Insee, mardi, les créateurs d'entreprise changent leur fusil d'épaule dans la région...

Cyprien Tellier

— 

Démographie d'entreprises en 2015.
Démographie d'entreprises en 2015. — Insee

Moins d’entreprises créées, mais moins de faillites aussi. C’est ce qu’on peut retenir du bilan dressé par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) concernant l'entreprenariat dans la région Nord/Picardie en 2015.

Le régime de micro-entrepreneur boudé

En comptabilisant près de 32.000 nouvelles sociétés dans la région, l’Insee a noté une baisse des créations d’entreprises de 6,3 %, une tendance que l’on retrouve sur l’ensemble du territoire français.

Les créateurs ne semblent pas vraiment friands des récents changements opérés sur le régime de micro-entrepreneur, ce qui  complique les formalités. L'Insee note une importante chute de nouvelles entreprises enregistrées sous ce régime (-24,8%).

Mais cette désaffection est largement compensée par une forte augmentation des créations d’entreprises individuelles (+29,5 %). "On assiste peut-être à un rééquilibrage entre le régime d'autoentrepreneur très prisé à une époque et la création d'entreprise plus classique", souligne la CCI.

Une légère baisse des défaillances

Par ailleurs, on constate que les entreprises défaillantes de la région -c’est-à-dire contre lesquelles une procédure judiciaire est ouverte- sont légèrement moins nombreuses en 2015 (près de 5.000 au total) qu'en 2014. Cette timide diminution contraste notamment avec la hausse de 1,3 % recensée en France métropolitaine. Comme quoi, ça ne va pas si mal dans la nouvelle région.