Vidéo. Intempéries: Les pompiers du Pas-de-Calais ont procédé à 655 interventions

MÉTÉO Les pluies intenses qui sont tombées sur la région, lundi, ont provoqué de nombreux dégâts, notamment dans le Pas-de-Calais. La circulation des trains est toujours perturbée par endroits…

Mikael Libert

— 

Les Hauts-de-France placés en alerte orange aux fortes pluies par Météo France.
Les Hauts-de-France placés en alerte orange aux fortes pluies par Météo France. — M.Libert / 20 Minutes

Mise à jour, mardi, à 18 h 50 : La situation s’est stabilisée avec l’arrêt des fortes précipitations et la décrue des cours d’eau.

 

Après l’alerte orange, c’est l’heure du bilan. L’intense épisode pluvieux qui a traversé la région des Hauts-de-France, lundi, a laissé des traces plus ou moins graves. Le plus gros des dégâts concerne le département du Pas-de-Calais où l’eau est montée par endroits jusqu’à un mètre.

Le Pas-de-Calais sous l’eau

La préfecture du Pas-de-Calais avance un chiffre de 655 interventions effectuées, mardi soir. Selon elle, le secteur situé entre Lens, Béthune/Bruay et le nord arrageois a été plus particulièrement touché. Par ailleurs, 68 personnes ont été mises en sécurité par les secours.

Dans les villes de Lapugnoy, de Béthune, d’Houdain et de Bruay-la-Buissière, « l’eau est montée jusqu’à un mètre par endroits ». C’est le secteur du béthunois qui a été plus particulièrement touché, avec un cumul de pluie se situant entre 60 et 70mm.

« Sur les villes d’Houdain et de Bruay, 10 habitants ont dû être évacués de leur habitation par les pompiers pour être mis en sécurité. Trois sauvetages ont été effectués et 17 personnes ont été confinées chez elles au 1er étage par mesure de sécurité », ajoute la préfecture. Le Pas-de-Calais est toujours en vigilance orange inondations.

Dans les deux départements, l’essentiel des interventions concernait des inondations sur voie publique : « Pour ce type d’inondations, nous en sommes à 131 interventions juste pour le Nord, explique le CODIS 59, mais il y en a encore au moins 50 en attente. Nous avons effectué aussi 150 interventions pour des dégâts sur habitations », poursuit l’officier de permanence.

Galère dans les transports

Côté transports, il y a eu aussi quelques galères. La pluie a provoqué une interruption de service du métro entre Fives et 4 Cantons de 20h jusqu’à la fin du service. « Les tapis conducteurs sur la ligne aérienne ont été touchés », détaille-t-on chez Transpole.

A la SNCF, la situation est toujours compliquée. De 17h30, lundi, jusqu’à 1h du matin mardi, la pluie a provoqué un arrachement de caténaire sur la ligne TER entre Hénin-Beaumont et Dourges provoquant un arrêt de la circulation entre Lens et Libercourt. Toujours lundi, à 17h30, à Anor, la chute d’un arbre sur une caténaire a engendré une rupture d’alimentation électrique pendant au moins deux heures.

Mardi matin, la circulation des TER est coupée entre St-Pol-sur-Ternoise et Béthune, en raison d’une inondation de la voie sur environ un kilomètre. Par ailleurs, une rupture de caténaire à Hautmont a aussi engendré un arrêt de la circulation des trains. La SNCF ajoute que les équipes sont toujours mobilisées un peu partout pour dégager les petits obstacles présents sur les voies, comme des branches d’arbres.