Lille : Le parc Matisse va accueillir des ruches contemporaines

ENVIRONNEMENT La Maison de l’Architecture et de la Ville, à Lille, veut implanter quatre ruches dans le parc Henri-Matisse…

Cyprien Tellier

— 

Vue des ruches dans le parc Matisse à Euralille
Vue des ruches dans le parc Matisse à Euralille — Malvina Bali + Camille Garzuel / MAV Lille

Il va y avoir du bourdonnement à Lille. En septembre 2016, des milliers d’abeilles noires, réparties dans quatre ruches, vont prendre place au beau milieu du parc Henri-Matisse. L'initiative de la Maison de l’architecture et de la ville (MAV) du Nord-Pas-de-Calais vise à préserver l’espèce dans le milieu urbain.

Des ruches esthétiques et originales

Lancé en octobre 2015 par un appel à candidatures pour la conception de quatre ruches, le projet de la MAV, en collaboration avec la ferme pédagogique Marcel-Dhénin, commence à prendre forme.

Imaginés par Camille Garzuel et Malvina Bali, deux jeunes architectes, et le rucher école de Lille, les habitats des abeilles rempliront un double objectif. En plus d’être adaptées aux conditions de vie de ces insectes, ces ruches sortiront de l’ordinaire pour attirer l’œil des passants : « Elles vont avoir des formes assez originales car on veut amener l’architecture au grand public », explique Odile Werner, responsable de la MAV du Nord-Pas-de-Calais.

Un financement participatif lancé

Mais fabriquées sur mesure, elles ont un coût : la Maison de l’architecture et de la ville a donc décidé de s’en remettre aux Lillois pour récolter les fonds nécessaires à leur construction.

Via une campagne de financement participatif lancée jeudi 19 mai, Odile Werner espère atteindre les 8.000 euros de dons avant le 26 juin (1.300 euros récoltés à ce jour). « C’est essentiel pour nous car il est difficile de trouver des solutions alternatives pour l’instant », admet-elle.

Si tout va bien, ce projet inédit dans la région devrait voir le jour en septembre 2016, à l’occasion de la fête de l’abeille.