Lille : Un manifestant contre la loi travail en détention provisoire

SOCIÉTÉ Il avait été interpellé, mardi, avec un autre homme au tout début de la manifestation Lilloise contre la loi travail…

M.L. avec AFP

— 

Un homme interpellé lors d'une manifestation contre la loi travail, à Lille, le 17 mai.
Un homme interpellé lors d'une manifestation contre la loi travail, à Lille, le 17 mai. — M.Libert/20 Minutes

Un homme de 28 ans a été placé en détention provisoire et un autre de 45 ans sous contrôle judiciaire, jeudi à Lille. Tous deux attendent leur procès pour des violences présumées sur des policiers, mardi, lors de la manifestation contre la loi travail.

Audience reportée au 9 juin

Le procès, qui devait se dérouler jeudi en comparution immédiate, a été reporté au 9 juin à la demande des prévenus qui souhaitaient pouvoir préparer leur défense, a rapporté le parquet de Lille à l’AFP. Les deux prévenus comparaissaient pour des coups de pied et de poing sur des policiers. Un seul a été écroué alors que le parquet avait requis la détention provisoire pour les deux prévenus.

Des faits contestés

« Les faits sont contestés par mes clients », a affirmé à l’AFP leur avocat, Maître Florian Rigley. « Ils ne savaient pas que c’était des policiers car ceux-ci étaient en civil et ne portaient pas de brassard, ce qu’une vidéo jointe à la procédure confirme ».

>> A lire aussi : Les policiers ont manifesté contre la «haine anti-flics»

« Le tribunal aurait dû se rendre compte que la personne mise en détention est quelqu’un d’inséré », a ajouté l’avocat. « Il est brancardier, syndiqué CGT qui n’a jamais posé le moindre problème lors des multiples manifestations auxquelles il a participé, on ne peut donc pas lui imputer le risque de recommencer ». Selon Maître Rigley, son client incarcéré a fait appel de la décision.