Interrogations autour du drame de Coulogne

Vincent Vantighem (avec AFP) - ©2007 20 minutes

— 

« Les recherches vont avoir lieu tous azimuts. » Quatre jours après la découverte des corps pendus de quatre membres d'une même famille à Coulogne, près de Calais, le parquet de Boulogne-sur-Mer tente toujours d'en savoir plus. Jeudi soir, les parents âgés de 55 ans ont été retrouvés pendus dans leur véranda en compagnie de leurs enfants d'une trentaine d'années.

« La thèse du suicide collectif est largement privilégiée », a indiqué le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Gérald Lesigne. Les victimes ont simplement laissé une lettre dans laquelle ils expliquent avoir « trop déconné ». Des autopsies devaient être pratiquées hier après-midi.