Des enseignants refusent de ficher les élèves

Avec AFP - ©2007 20 minutes

— 

« Nous ne sommes pas les RG ! » Bruno Robin, secrétaire départemental du syndicat de l'enseignement primaire SNUipp-FSU, a dénoncé hier la mise en place d'une base de données (la « base-élèves ») recensant les données personnelles des élèves dès la maternelle.

« On nous demande à nous, les directeurs d'école, de ficher l'élève dès sa rentrée et, sur ce fichier, on doit tout mettre : sa nationalité et son origine géographique, ses données familiales, sociales, son parcours scolaire, ses difficultés et ses besoins éducatifs », a poursuivi Bruno Robin, qui est aussi directeur d'école. En conséquence, le syndicat recommande « de ne pas entrer dans l'engrenage » en refusant de renseigner les champs « sensibles ».