Nord: Trafics TGV et TER très perturbés par la grève

TRANSPORTS Une fédération d'usagers s'agace de «l'accumulation des grèves régionales et nationales» à la SNCF...

Olivier Aballain

— 

Un rer en gare de Lille Flandres, le 12 décembre 2011.
Un rer en gare de Lille Flandres, le 12 décembre 2011. — MIKAEL LIBERT/20 MINUTES

Il faudra une nouvelle fois bien se renseigner avant de prendre le train le 26 avril. En raison d’un préavis national de grève déposé par quatre organisations syndicales (SUD, CFDT, CGT, Unsa), la SNCF prévoit d’importantes perturbations sur les circulations de TGV et TER dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Le transporteur pense ne pouvoir maintenir que quatre TER et TER-GV sur dix, quatre TGV province-province sur dix et six TGV Nord (Paris < > Nord-Pas-de-Calais) sur dix.

Des grèves qui « pénalisent le système ferroviaire lui-même »

Les syndicats mobilisés veulent mettre la pression sur la négociation des accords dit « de branche », qui régiront l’organisation et l’aménagement du temps de travail. Le désaccord entre syndicats et direction porte notamment sur le nombre de jours de RTT et de repos compensatoire dont bénéficient, notamment, les conducteurs. La circulation des Thalys et Eurostar sera, en revanche, complètement normale.

Dans un communiqué de presse, l’association d’usagers FNAUT a dénoncé des « grèves répétitives » qui « pénalisent les usagers et le système ferroviaire lui-même ». La fédération d’usagers regrette notamment « l’accumulation des grèves nationales régionales et nationales » qui « finit par nuire aux intérêts des cheminots ».

Le précédent mouvement national, du 8 au 10 mars, avait été très suivi dans la région. Et le dernier mouvement de grogne purement régional, à la SNCF, date du mois d’octobre, lorsque les agents luttaient contre la diminution des équipes de surveillance en gares de Lille.

>> A lire aussi : Lille: Des syndicalistes de la SNCF dénoncent la suppression du contrôle d'accès au quai

En parallèle, des usagers avaient lancé une grève de la présentation des billets pour réclamer le « triple A » : « Voyager Assis, A l’heure et Avertis ». Ce n’est pas pour demain.