Pas-de-Calais : Des étudiants créent leur job pour l'été

EMPLOI Pour créer leurs propres emplois saisonniers, quatre étudiants ont décidé d'ouvrir un restaurant éphémère sur la Côte d'Opale...

Cyprien Tellier

— 

Trois des quatre créateurs de l'éphémère Carré Savoureux à Merlimont.
Trois des quatre créateurs de l'éphémère Carré Savoureux à Merlimont. — SAS Carré Savoureux

Cette année, Romain, Clémentine, Florent et Arthur ont décidé de passer leur tour et de s’éviter les galères habituelles pour trouver un job. Ces quatre étudiants nordistes ont eu l’audacieuse idée d’ouvrir un restaurant éphémère à Merlimont pour la saison estivale, et ils invitent les internautes à un petit coup de pouce via une plateforme de financement participatif, sur ulule.com.

S’assurer un job d’été

« On se demandait ce qu’on allait faire pendant les vacances, il n’est jamais facile de trouver un job d’été sans être pistonné… », confie Romain Novelli, étudiant en BTS technico-commercial au lycée Gaston Berger de Lille. L’aboutissement de leur réflexion s’appelleLe Carré Savoureux, et fait 70 m², avenue de la plage…

Fort de ses expériences estivales dans la restauration, Romain parie sur le potentiel du lieu : « Il y a beaucoup de monde sur la Côte d’Opale l’été, on voulait saisir l’occasion ». Les quatre étudiants ont déniché leur local le 20 avril, à seulement quelques mètres de la plage de Merlimont, même s’il reste « quelques petits travaux de rénovation à faire. »

>> A lire aussi : Roubaix: La Fusion, un premier restaurant gastronomique hallal

Un projet soutenu

Pour se lancer dans l’aventure, les jeunes entrepreneurs ont quand même aussi emprunté 8.000 euros à la banque et monté leur propre société, accompagnés par l’incubateur d’entreprises BGE Hauts-de-France.

Ludovic Masquelier, enseignant référent du BTS technico-commercial, est plutôt fier de l’esprit d’initiative de ses étudiants : « Ils ont été sensibilisés à la création d’entreprises dans le cadre de la formation. C’est agréable de voir l’audace de ces étudiants. »

Un bras robotisé pour personnaliser les pancakes

Le Carré Savoureux proposera, entre autres, des gourmandises sucrées, et notamment, des pancakes personnalisables réalisés par un robot, lequel est en cours de développement par Florent : « Une expérimentation farfelue, mais totalement innovante », assure Romain.

En cas de gros succès, ce restaurant, pour l’instant éphémère, pourrait s’installer à Merlimont sur la durée. « On prévoit environ 20.000 clients sur toute la saison et, si ça marche, il est assez probable que l’un d’entre nous rachète les parts des autres pour continuer ». Pour tenir le rythme, les quatre étudiants vont d’ailleurs devoir embaucher un saisonnier de mi-juillet à mi-août. L’arroseur arrosé.