Centenaire de la bataille de la Somme: Pourquoi les Australiens ont rendez-vous près d'Amiens, chaque année?

HISTOIRE 20 Minutes vous explique pourquoi c’est à Villers-Bretonneux que les Australiens organisent la principale cérémonie commémorative de la Première Guerre mondiale sur le sol français…

Gilles Durand

— 

La tombe d'un soldat inconnu dans le cimetière militaire de Villers-Bretonneux, dans la Somme.
La tombe d'un soldat inconnu dans le cimetière militaire de Villers-Bretonneux, dans la Somme. — G. Durand / 20 Minutes

Comme tous les ans, le gouvernement australien organisait, ce lundi, une prestigieuse cérémonie à Villers-Bretonneux, près d’Amiens. 20 Minutes vous explique les raisons pour lesquels cette commémoration de la première Guerre mondiale revêt un caractère aussi important pour de nombreux Australiens.

>> A lire aussi : Centenaire de la bataille de la Somme: Les Australiens rendent hommage à leurs soldats tombés en 14-18

Pourquoi le 25 avril ? Il s’agit de la fête nationale australienne correspondant à notre 14 juillet. Cette date célèbre le débarquement du premier corps d’armée australien et néo-zélandais (Anzac) à Gallipoli, au Proche-Orient, en 1915, lors de la Première guerre mondiale. Cet engagement dans le conflit a forgé l’identité de ces deux jeunes nations qui venaient tout juste de se détacher du joug de l’empire britannique.

>> A lire aussi: VIDEO. «Anzac Day»: Des graffitis de la Première Guerre mondiale découverts dans la Somme 

Pourquoi à Villers-Bretonneux ? Juste après la guerre, l’école de Villers-Bretonneux a pu être reconstruite grâce aux dons d’enfants australiens, tissant ainsi de solides liens entre les deux pays. Le mémorial a été le premier consacré aux 11.000 soldats australiens disparus et n’ayant aucune sépulture connue. Dans les années 80, grâce au travail d’un instituteur, un deuxième mémorial australien a été érigé sur l’ancien champ de bataille à Bullecourt. Puis un troisième a vu le jour à Fromelles en 1998.

Pourquoi une cérémonie à l’aube ? C’est une tradition australienne baptisée Dawn service (Cérémonie du point du jour) qui est née à la fin des années 1920 à Sydney. A l’époque, ce sont les anciens combattants qui l’ont instaurée en petit comité. Ils souhaitaient célébrer le débarquement à Gallipoli qui avait commencé au point du jour. Plus généralement, les combats étaient souvent lancés juste avant le lever du soleil pour éviter d’être repéré par l’ennemi.