Tourcoing: Règlement de compte à la police municipale

FAITS DIVERS A la police municipale de Tourcoing, un chef de service a dû être rétrogradé pour avoir mené un règlement de compte contre un collègue...

Olivier Aballain

— 

Tourcoing, le 14 dŽcembre 2010. Des Agents de la Police Municipale de quartier patrouillent dans le centre ville.
Tourcoing, le 14 dŽcembre 2010. Des Agents de la Police Municipale de quartier patrouillent dans le centre ville. — M.LIBERT / 20 MINUTES

Drôle d’ambiance dans les rangs de la police municipale, à Tourcoing. La Voix du Nord rapporte que la ville a dû dégrader un agent et en muter deux, à la suite d’un règlement de compte nocturne intervenu après le service.

Selon les faits rapportés en commission de discipline, l’un des policiers habitant loin de Tourcoing aurait subi, à son domicile, la vindicte de ses deux collègues. Ces derniers lui reprochaient d’avoir fermé le poste de police sans attendre leur fin de service, au soir du 6 août. Ils ont donc emprunté un véhicule de la ville pour lui rendre une visite nocturne, à plus d’une heure de route.

Suspension, rétrogradation

Heureusement, ils n’étaient pas armés. mais le ton est monté, au point que les gendarmes du secteur ont été alertés. Prévenu par les pandores, le maire Gérald Darmanin (LR) dit avoir suspendu les deux redresseurs de tort « le matin même », notamment pour avoir utilisé un véhicule de service sans justification, entre 1h et 4h du matin.

« Je suis un ardent défenseur des forces de l’ordre mais je considère que ce comportement n’est pas normal, ni digne du service public », indique le maire. L’un des deux auteurs de l’expédition punitive, qui était chef d’équipe, a été dégradé, et le 2e agresseur et la victime ont été mutés, écrit la Voix du Nord.