Sofiane Boufal et le LOSC veulent aller chercher l'Europe. AFP PHOTO / PASCAL POCHARD-CASABIANCA
Sofiane Boufal et le LOSC veulent aller chercher l'Europe. AFP PHOTO / PASCAL POCHARD-CASABIANCA — AFP

FOOTBALL

Lille fonce vers l'Europe

Grâce à sa 6e victoire d’affilée, à Ajaccio samedi (4-2), le LOSC revient à 2 points de la 5e place qualificative pour l’Europe…

Lille n’avait plus enchaîné une telle série depuis la saison 2009-2010, juste avant le doublé. Et dans l’ensemble des grands championnats européens, c'est une exception puisque Leicester a été tenu en échec dimanche par West Ham (2-2). Au moins deux bonnes raisons de ne pas minimiser la performance lilloise du moment. « J’espère que ça ne va pas s’arrêter, sourit Djibril Sidibé. On est conscient de notre situation. Je pense qu’on peut le dire clairement : on vise l’Europe. Enchaîner les victoires nous a permis d’engranger pas mal de confiance ».

Boufal étincelant

Samedi à Ajaccio, les Nordistes n’ont pas été particulièrement mis en danger par une équipe corse qui joue pourtant sa survie en Ligue 1. En inscrivant 4 buts, dont un triplé d’un Sofiane Boufal étincelant, le LOSC a déroulé sur le terrain ajaccien. Avec une 6e place et 2 petits points de retard sur Saint-Etienne, tout est encore possible pour aller décrocher la Ligue Europa. « On poursuit notre belle série mais les autres résultats ne nous sont pas forcément favorables, précise Frédéric Antonetti. On est les invités de la dernière heure. Les garçons ne lâchent rien, il faut continuer ».

>> A lire aussi : Ligue 1 : Comment le LOSC s'est totalement relancé

Proches de l’objectif

L’effet Antonetti n’est plus à démontrer. Sous la coupe de l’entraîneur corse, les Lillois connaissent une seconde jeunesse. Depuis sa prise de fonction, le 22 novembre dernier, le LOSC est la deuxième meilleure équipe du championnat, derrière le PSG et devant Monaco. Bien loin de la morosité qui régnait en début de saison, l’optimisme et l’ambition sont de retour dans les rangs lillois. L’objectif fixé en interne début janvier par Michel Seydoux, à une époque où personne n’y croyait vraiment, est donc tout proche d’être atteint.

>> A lire aussi : Ligue 1: Un mercato gagnant pour Lille

« Réaliser l'exploit »

Il pourrait même arriver plus tôt que prévu, si les Nordistes parviennent à faire chuter le PSG samedi prochain en finale de la coupe de la Ligue. « Ce sera un match compliqué contre une équipe qui a tout raflé en France l’an dernier, souligne le capitaine Rio Mavuba. Sur un match, on aura toutes nos chances, on peut y croire. Il faudra tout donner pour réaliser l’exploit au Stade de France ». Et ainsi se retrouver européen à 4 journées de la fin du championnat. Impensable après le fiasco du début de saison.