Nord: Une élue PS de Villeneuve d'Ascq incarcérée, soupçonnée de blanchiment

POLITIQUE Une enquête sur une société de location de voitures de luxe a débouché sur la mise en examen et la détention provisoire d'une élue de Villeneuve d'ascq, près de Lille...

G.D.
— 
Villeneuve d'Ascq, le 25 fŽvrier 2014. L'h™tel de ville sur la place Salvadore Allende.
Villeneuve d'Ascq, le 25 fŽvrier 2014. L'h™tel de ville sur la place Salvadore Allende. — M.Libert/20 Minutes

C’est la stupéfaction à la mairie de Villeneuve d’Ascq, près de Lille. Une élue socialiste de la majorité, Fadila Bilem, a été placée en détention provisoire pour « blanchiment aggravé ». Le maire (DVG), Gérard Caudron, se dit « abasourdi » dans La Voix du Nord. L’élue d’opposition, Florence Bariseau (LR), pointe pour sa part, « l’amateurisme et la légèreté » du PS.

Voitures de luxes douteuses

Ce sont les activités douteuses d’une société de location de voitures de luxe, à Lille qui ont débouché sur la mise en examen de la conseillère municipale villeneuvoise. Le 22 mars, les services de police de la Sûreté départementale et le GIR (groupe d’intervention régional) ont mené un coup de filet visant Prestige Autos, en liquidation judiciaire depuis 2015, mais qui aurait continué d’exercer, selon Nord Eclair. A l’issue des gardes à vue, Fadila Bilem a été placée en détention provisoire avec son fils, directeur de Prestige Autos.

Certaines voitures de location auraient été impliquées dans des trafics de stupéfiants et « une tentative de meurtre », évoque un proche de l’enquête. Hormis des véhicules de luxe, la police a saisi des biens immobiliers et 1,8 million d’euros d’argent liquide.

Déjà condamnée en 2002

« J’ai demandé si cela avait un lien avec sa fonction d’élue, le procureur m’a assuré que non. Et m’a affirmé que ce qui lui était reproché était en lien avec son fils. (…) On peut tous comprendre qu’un parent soit enclin à soutenir son enfant lorsque celui-ci fait une connerie. Mais si ce qui est reproché là est vrai, on est à un autre stade », estime le maire Gérard Caudron à La Voix du Nord.

Fadila Bilem préside, par ailleurs, une amicale de locataires de la Confédération nationale du logement. Elle est aussi employée au CCAS de Tourcoing, comme chef de service. Elle avait déjà été condamnée en 2002 à de la prison avec sursis dans une affaire d’attribution de logements contre rémunération.

« N’était-il pas de la responsabilité du PS de vérifier avant de présenter Mme Bilem aux municipales et de demander aux Villeneuvois de lui accorder leur confiance ? », questionne Florence Bariseau, élue d’opposition au quotidien régional.