Lille: Pourquoi Transpole retrouve le sourire malgré le déficit

TRANSPORTS A Lille, Transpole aurait encore perdu «une vingtaine de millions d'euros» en 2015, mais l'opérateur essaie de positiver...

Olivier Aballain

— 

La carte Pass'Pass supporte les titres Transpole, V'Lille et Autopartage.
La carte Pass'Pass supporte les titres Transpole, V'Lille et Autopartage. — M. Liobert / 20 Minutes

« Les clignotants sont au vert » mais les comptes restent dans le rouge, chez Transpole. Selon nos informations, l’opérateur de transports en communs de l’agglomération lilloise devrait encore accuser un déficit d’une vingtaine de millions d’euros pour 2015, après avoir réduit son passif à 16,3 millions d’euros en 2014.

>> A lire aussi : Lille: Transpole accumule les millions de déficit

Toutefois, la direction de Transpole se console grâce au bon bilan de fréquentation du réseau lillois, dont le nombre de voyages a, selon son patron Gilles Fargier, progressé de 2 % environ l’année passée.

Evolution du trafic voyages Transpole
Evolution du trafic voyages Transpole - O. Aballain

Cela montre que la convalescence du transporteur, filiale de Kéolis, est en bonne voie, après des années perturbées par la mise en place d’un nouveau système de billettique (Pass’Pass).

Mieux, les recettes commerciales auraient, elles, progressé de 4 % environ, alors qu’elles avaient baissé de 2,8 % de 2013 à 2014. L’effet cumulé de la fiabilisation du système Pass’Pass et de la lutte contre la fraude permettent à Transpole de sortir la tête de l’eau.

Expertise sur les dysfonctionnements de Pass’Pass

La direction du transporteur, qui avait anticipé ce déficit de 20 millions d’euros, évoque « une période assez paradoxale, puisque tous les indicateurs sont au vert » à l’exception du résultat d’exploitation.

La redevance prévue par le contrat de délégation de service public, qui court de 2011 à 2018, était-elle sous-évaluée, comme le clament les syndicats ? « Le contrat était ambitieux. Mais il a surtout été touché par un gros imprévu sur la nouvelle billettique, qui devait être lancée en 2012 [et ne l’a été qu’en 2014] », résume Gilles Fargier.

Dans son rapport annuel d’activité, présenté en octobre, Transpole a estimé à neuf millions d’euros (pour la seule année 2015) le retard de recettes commerciales dû aux dysfonctionnements du système Pass’Pass…

>> A lire aussi : Lille Métropole : Le vrai coût du système Pass'Pass

Une expertise a été lancée en janvier 2015 par le tribunal administratif, afin d’évaluer le montant de la compensation que la métropole lilloise (MEL) pourrait avoir à verser à Transpole, à cause de ces dysfonctionnements. Elle n’a pas encore abouti.