Nord-Pas-de-Calais-Picardie: C'est déjà plié pour le nouveau nom de la région

SOCIÉTÉ Pour trouver le futur nom de la région, le conseil régional a lancé des consultations tous azimuts. Mais il se pourrait que la marge de manœuvre, notamment accordée aux lycéens, ne soit pas si large que ça…

Mikaël Libert

— 

L'hémicycle du conseil régional  à Lille.
L'hémicycle du conseil régional à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Un suspense fort peu haletant. C’est la dernière ligne droite dans la course pour trouver un nom à la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Depuis ce jeudi, le conseil régional appelle les nordistes à voter pour choisir parmi une « short-list » de trois propositions issues de la consultation des lycéens. Mais à 20 Minutes, on pense déjà savoir lequel l’emportera.

Depuis le 1er janvier, les spéculations vont bon train. Tous les médias régionaux, y compris 20 Minutes, y sont allés de leur petit sondage avec, à peu de chose près, les mêmes propositions. En épluchant les résultats, un nom revenait souvent en tête : « Hauts de France ».

Lundi, les jeux seront faits

C’est justement celui qui se trouve en haut de la « short list » que le conseil régional soumet au vote des internautes, devant Nord de France et Terres du Nord. La « deadline » étant fixée à dimanche soir, la veille de la séance plénière qui devrait mettre un point final à cette histoire de « naming ».

« Le choix définitif se fera forcément parmi ces trois noms », confirme le conseil régional à 20 Minutes. Exit donc « Nord-Pas-de-Calais-Picardie » comme nom principal, qui sera relégué au rang de sous-titre.

Plusieurs noms déjà déposés à l'Inpi

Cependant, en consultant la base de données de l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle), on constate qu’il existait déjà une « short list » de cinq noms depuis le 22 janvier : Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Hauts de France, Nord de France, Nord Picardie et Terres du Nord. De là à dire que les dés étaient pipés avant même la consultation libre des lycéens (du 22 au 29 février)…

Selon toute vraisemblance, le futur nom de la région devrait donc être « Hauts de France ». Plébiscité par les lecteurs de 20 Minutes, il est aussi le seul nom susceptible de faire l’unanimité lors de la consultation du conseil régional de par sa constitution très « politiquement correcte » qui ne privilégie aucun département par rapport à un autre. Les paris sont ouverts.