Ligue 1: Pourquoi Lille ne décolle pas

FOOTBALL Le club n'a jamais intégré le top 10 depuis le début de saison...

Francois Launay

— 

Lille's French midfielder Sofiane Boufal (C) vies with Lyon's French Cameroonian defender Samuel Umtiti (R) and Lyon's French defender Jeremy Morel during the French L1 football match between Lille (LOSC) and Lyon (OL) on February 21, 2016, at Lille Pierre Mauroy stadium in Villeneuve-d'Ascq, northern France. AFP PHOTO / DENIS CHARLET
Lille's French midfielder Sofiane Boufal (C) vies with Lyon's French Cameroonian defender Samuel Umtiti (R) and Lyon's French defender Jeremy Morel during the French L1 football match between Lille (LOSC) and Lyon (OL) on February 21, 2016, at Lille Pierre Mauroy stadium in Villeneuve-d'Ascq, northern France. AFP PHOTO / DENIS CHARLET — AFP

S’ils n’avaient pas la Ligue 1 à disputer cette saison, les Lillois pourraient facilement s’inscrire au championnat de France de yoyo. Et vu leur inconstance chronique cette saison, ils pourraient même y viser le titre. Depuis le début de saison, le LOSC alterne le mauvais, le moyen et le bon. Le problème, c’est que le club nordiste n’avance jamais vraiment. Quinzième de Ligue 1, Lille est à trois points de la dixième place et à six du premier relégable, le Gazelec Ajaccio, qui a un match en retard.

Jamais dans le top 10 cette saison

Bref, tout reste possible, dans le bas comme dans le haut. « Mais je ne pense pas qu’on mérite cette place. On a l’espoir de finir plus haut », lâche pourtant Djibril Sidibé, le défenseur lillois. Sauf qu’en y regardant de plus près, le LOSC semble bien à sa place après 28 journées. La preuve, c’est qu’il n’a jamais intégré le top 10 une seule fois cette saison. « On n’a pas décollé. On devrait déjà être à l’abri et on a perdu du temps ; Le groupe a la valeur pour être entre la septième et la dixième place. On peut tout faire mais on ne le fait pas assez et surtout pas dans un même match », constate Frédéric Antonetti, l’entraîneur lillois.

Lille manque un peu de tout

Arrivé mi-novembre dans le Nord, le technicien n’a jamais vraiment réussi à relancer le club nordiste. Manque de talent offensif, manque d’efforts, manque de soutien aux partenaires, les problèmes du LOSC sont divers. « Les bonnes choses qu’on a pu faire, on n’a pas réussi à les mettre en valeur. Quand on doit les voir, on rate le match qu’il ne faut pas rater », poursuit le coach lillois. Et voilà comment une équipe capable de battre Lyon et de perdre contre Troyes est en train de passer à côté de sa saison. La faute à une inconstance fatale.