Lille: La ville devient piétonne... Pour plaire aux touristes

TOURISME La promotion de Lille à l'étranger met en valeur une Grand'Place sans voiture...

Olivier Aballain

— 

La Grand'Place vue par l'Office du Tourisme
La Grand'Place vue par l'Office du Tourisme — Capture d'écran (c)Laurent Ghesquière

C’est un choix « fortuit », mais il a été remarqué. La ville de Lille a été mise en valeur, le 17 février, par un bel article paru sur le blog franceuncovered.com. Illustration : une magnifique photo de la Grand’Place… Sans voiture.

>> A lire aussi: Gagnants et perdants du plan de déplacements

Beau temps et zéro circulation : Il fallait choisir soigneusement son créneau (au mois d’août, probablement) pour combiner les deux conditions. Le détail n’a pas échappé à un militant de la piétonnisation de la Grand’Place, qui fait partie d’un collectif rassemblant plus de 1.150 pétitionnaires sur Internet.

Le blog en dit d’ailleurs un peu plus long sur l’image que la ville voudrait donner d’elle-même. Alimenté par AtoutFrance, l’agence de promotion de la France à l’étranger, le site franceuncovered.com détaille les belles choses que la capitale des Flandres aurait à offrir (« in store ») au touriste étranger.

Une belle agglo qui se visite à vélo ?

Visite à vélo, Villa Cavrois (à Croix), gare Saint-Sauveur, course Paris-Roubaix et hôtel 5 étoiles Clarance : Voilà une cité élargie à la métropole (Lille, Croix et Roubaix c’est « toudis les mêmes »), agréable à vélo, et dont le cœur de ville est, donc, exempt d’automobiles.

« C’est une bonne surprise », s’amuse Lise Daleux, patronne des élus EELV à la municipalité. Contacté par 20 Minutes, l’office du tourisme assure que le choix d’une illustration sans voiture n’est « absolument pas délibéré ». La photo, prise par l’un des deux photographes habituels de l’office, « est régulièrement utilisée parce qu’elle est très belle », tout simplement.

La question fait aussi un peu rigoler l’adjointe au Tourisme à Lille, Marie-Pierre Bresson (Écologistes !) : « Il ne faut pas y voir un message subliminal de la ville. C'est l'effet de la zone de rencontre aménagée sur la Grand’Place, qui laisse la part belle aux piétons. » Les touristes, eux, risquent d’être un peu étonnés.