Nord: La crise migratoire n'empêche pas Eurotunnel de gagner de l'argent

ÉCONOMIE L’exploitant du tunnel sous la Manche a publié, ce jeudi, de très bons résultats économiques pour l’année 2015…

Mikaël Libert

— 

Jacques Gounon, PDG du groupe Eurotunnel.
Jacques Gounon, PDG du groupe Eurotunnel. — M.Libert / 20 Minutes

Une affaire qui roule. Le groupe Eurotunnel, exploitant du tunnel sous la Manche, a publié ce jeudi ses résultats pour 2015. Au menu, que des bonnes nouvelles malgré une année quelque peu mouvementée, notamment par les nombreuses intrusions de migrants sur le site durant l’été.

Politique sécuritaire

Certaines mauvaises langues diront qu’il n’était peut-être pas nécessaire de crier au loup même s’il est vrai que le trafic des navettes Eurotunnel a subi quelques perturbations au cours de l’été dernier. Début août, près de 1700 migrants avaient pénétré sur le site du terminal en une seule nuit. D’autres vagues, de moindre ampleur, avaient suivi avant que les choses ne se calment au mois d’octobre, Eurotunnel ayant, entre-temps, transformé son terminal en véritable bunker.

100 millions de bénéfices

Politique ultra-sécuritaire payante semble-t-il puisque le groupe enregistre une hausse de 5 % de son chiffre d’affaires à 1,222 milliard d’euros en 2015. Mieux encore, le résultat net consolidé (bénéfice) se monte à la rondelette somme de 100 millions d’euros, en augmentation lui aussi malgré les dépenses engagées, justement, pour la sécurisation du site. Ces (très) bons résultats ont d’ailleurs permis au groupe de proposer en assemblée générale une augmentation de 22 % du dividende versé aux actionnaires.

Pour l’avenir, pas de nuages à l’horizon dans le ciel d’Eurotunnel. Le groupe mise sur plusieurs facteurs pour poursuivre sa croissance. D’abord en ce qui concerne le transport de camions avec une augmentation de la capacité grâce à trois nouvelles navettes. Voitures et passagers devraient aussi voir leur nombre augmenter avec, notamment, le lancement de nouvelles dessertes ferroviaires comme Londres-Amsterdam.