Tourcoing: Un individu tente de racketter un entrepreneur

FAITS DIVERS Mardi, un individu a été déféré devant un juge du tribunal de Lille pour une tentative d’extorsion sur une société Tourquennoise…

Mikael Libert

— 

Pour la sérénité du chantier, l'homme réclamait de l'argent (illustration).
Pour la sérénité du chantier, l'homme réclamait de l'argent (illustration). — M.Libert / 20 Minutes (Archives)

Il aurait fait un mauvais «affranchi». Mardi, un quadragénaire a été déféré devant un juge Lillois pour avoir tenté d’extorquer de l’argent à une société de BTP de Tourcoing en échange d’une protection.

L’enquête des policiers de Tourcoing a commencé le 29 janvier avec la venue dans leurs locaux du gérant d’une société de BTP basée à Tourcoing, au Nord de Lille. L’homme désirait porter plainte pour des faits d’extorsion commis sur un chantier en cours dans le quartier du Pont-Rompu.

Pour «la sérénité des travaux»

Aux enquêteurs, le gérant a déclaré qu’un individu est venu à plusieurs reprises depuis décembre 2015 sur le chantier. Il voulait contraindre la société de BTP de lui remettre de l’argent en échange de la « sérénité des travaux ». L’individu, qui se présentait comme un « chef de quartier », se livrait a un chantage à peine dissimulé. Pour forcer la main du gérant, il a fait allusion à d’éventuels « vols et destructions susceptibles d’être commis durant la durée des travaux ».

Les policiers ont pris l’affaire au sérieux et ont mis en place des surveillances autour du chantier visé. En vain. Néanmoins, le racketteur présumé a pu être retrouvé grâce à l’immatriculation de son véhicule. Il a été reconnu formellement sur un tapissage de photographies par le gérant de la société.

L’homme, âgé de 45 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. Il a ensuite été déféré devant un juge, mardi, et placé sous contrôle judiciaire. Une instruction judiciaire devrait être ouverte pour tenter de découvrir d’éventuelles autres victimes.