Lille: Pourquoi a-t-on effacé le portrait d'une victime du Bataclan?

HOMMAGE L'artiste Mos Art a vu disparaître en moins de 24h son dessin de street-art réalisé à Lille en hommage à une victime du Bataclan...

Olivier Aballain

— 

Le graf de Mos Art sur un mur près de Saint-Sauveur
Le graf de Mos Art sur un mur près de Saint-Sauveur — Mos Art

La lutte contre les graffitis est vraiment très efficace à Lille. L’artiste Mos Art a pu le constater le 15 février, après la disparition de son dessin réalisé la veille, en hommage à François-Xavier Prévost, une victime de l’attaque terroriste au Bataclan le 13 novembre.

>>A lire aussi : Attentats à Paris : Ces victimes originaires du Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Dans La Voix du Nord, le graffeur, qui est en contact sur Facebook avec la soeur de «FX», explique avoir juste voulu rééditer l'hommage déjà réalisé en novembre. «FX» fréquentait souvent le site de Saint-Sauveur, alors l’artiste, habitué du Street Art, s’est lancé…

Vigilance particulière pendant Lille-Neige

Problème : les services municipaux n’ont visiblement pas compris la portée symbolique de la petite fresque. L’entreprise Stop-Graff, prestataire de la ville pour l’effacement rapide des dessins sur les murs, est passée dans la journée qui a suivi. « Vive l’efficacité lilloise », a commenté sobrement Mos, sur son mur Facebook.

 

Le mur où le graff en hommage à François-Xavier Prévost a été effacé, à Lille - Mos Art/Facebook

 

La ville s’explique en indiquant qu’une vigilance particulière avait été demandée aux services sur la propreté des abords de Saint-Sauveur, où se tient Lille-Neige jusqu’au 6 mars. « S’il s’agissait d’un hommage, il aurait fallu que tout le monde soit informé », regrette le service propreté, dans La Voix du Nord.

Contacté par 20 Minutes, le graffeur préfère en rester là. « L’effacement est juste un concours de circonstance », commente-t-il simplement.