Nord: Les deux vols les plus insolites du week-end

FAITS DIVERS Dans le Nord, les voleurs ne sont pas sectaires. Ils sont très loin de se limiter au matériel HI-FI et aux bijoux de grand-mère…

Mikaël Libert

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Elisa Riberry / 20 Minutes

Ce n’est pas drôle, mais quand même. Parmi les faits divers de la fin de semaine dernière, deux ont particulièrement retenu l’attention de 20 Minutes par le côté insolite de la marchandise dérobée par les malfrats.

Des vélos à Condé-sur-Escaut

Le premier fait s’est déroulé entre le 3 et le 4 février, à Condé-sur-Escaut. Selon les termes de la police ce sont « un ou plusieurs individus » qui ont pris pour cible la base de loisirs. Au vu de ce qui va suivre, misons sur le fait qu’ils étaient plusieurs. Les malfrats, donc, ont dévissé trois lattes en bois de la porte du local où sont entreposés les vélos appartenant à la base.

Le local ouvert, ils n’avaient plus qu’à se servir. C’est ce qu’ils ont fait, et largement d’ailleurs puisque ce ne sont pas moins de 40 vélos qui se sont envolés. Il s’agissait de VTT de la marque B’Twin (Décathlon). Le préjudice n’est pas anodin car, en se basant sur le VTT le moins cher de la marque (200 euros), ce sont près de 8000 euros de matériel qui ont été dérobés.

Des pâtes à Somain

Le second vol insolite a eu lieu à Somain, entre Douai et Valenciennes. Le larcin s’est déroulé dans la zone industrielle Renaissance, entre vendredi et dimanche. Là aussi, les voleurs étaient bien équipés car ils sont parvenus à s’emparer d’une remorque de camion entière qui était stationnée en dehors de l’enceinte d’une société.

Mais le plus étrange, c’est que la remorque en question ne contenait aucun fret à forte valeur ajoutée mais simplement douze tonnes de pâtes alimentaires. Et ce n’est même pas par mégarde que les voleurs ont embarqué la marchandise. En effet, selon la police, la remorque a été ouverte avant d’être embarquée.