Ligue 2 : Le RC Lens est interdit de recrutement

FOOTBALL La DNCG a refusé au club lensois la possibilité de se renforcer...

Francois Launay

— 

Gervais Martel, président de Lens.
Gervais Martel, président de Lens. — M.Libert / 20 Minutes

Promis, juré, cette fois-ci c’était la bonne. Fin décembre, Gervais Martel l’avait même annoncé à ses supporters dans une vidéo diffusée sur le site officiel du RC Lens à l’occasion de ses vœux aux supporters. « Je suis très confiant au niveau de l’actionnariat. Je vous annoncerai des choses à partir de la première semaine de janvier », avait assuré le président lensois.

Trouver 4,5 millions d’euros d’ici le 30 juin

Las, la première semaine de janvier est passée, la deuxième, troisième et quatrième aussi. Nous voilà début février et rien n’a bougé au RC Lens. Au grand dam d’Antoine Kombouaré, l’entraîneur lensois, le club n’a pas pu se renforcer cet hiver et doit même trouver 4,5 millions d’euros d’ici le 30 juin prochain pour éviter la rétrogradation administrative en National.

Comme souvent depuis deux ans et demi, Gervais Martel a parlé trop vite. La faute à Hafiz Mammadov, cet actionnaire majoritaire fantôme, qui ne se résout toujours pas à vendre le club dans lequel il a investi 25 millions d’euros.

>>A lire aussi : RC Lens : Le top 7 des déclarations de Gervais Martel sur Hafiz Mammadov

Une conférence de presse vendredi

Si l’intérêt de l’Atletico Madrid a bien été annoncé en janvier, le club espagnol assure ne pas vouloir racheter le club, mais juste l’aider.

Gervais Martel a prévu une conférence de presse vendredi sur la situation du club. Gageons que le président lensois évitera cette fois-ci les effets d’annonce pour des faits un peu plus précis…