Fin du conflit des sans-papiers

O. A. - ©2007 20 minutes

— 

Cette fois, ça y est. La cinquantaine d'étrangers sans-papiers en grève de la faim à Lille ont voté hier soir l'arrêt de leur jeûne. Ils vont bénéficier des conditions d'examen « bienveillant » de leur situation offertes par le préfet en deux fois, le 14 août puis lundi dernier. « Nous saisissons l'opportunité d'une proposition, certes insatisfaisante par rapport à notre revendication de départ, mais nous n'avons pas le choix », a déclaré le porte-parole du Comité des sans-papiers du Nord (CSP-59), Roland Diagne. Exprimant de son côté sa « satisfaction », le préfet Daniel Canépa a « regretté » que ses différentes propositions « n'aient pas été acceptées plus rapidement ». Une réunion est prévue dès ce matin à la préfecture « pour remercier les huit associations qui ont aidé à résoudre cette crise ». Sans le CSP-59.