Lille: Après les taxis, les pompiers, les fonctionnaires, voilà les paysans

MANIFESTATION La journée risque d'être encore compliquée ce 27 janvier à Lille avec un mouvement des agriculteurs, en tracteurs...

Olivier Aballain
— 
Manifestation d'agriculteurs avec leurs tracteurs à Lille.
Manifestation d'agriculteurs avec leurs tracteurs à Lille. — M.Libert/Archives 20 Minutes

Le mercredi ne sera pas forcément plus calme que le mardi. La section nordiste du syndicat agricole FDSEA a annoncé une après-midi de mobilisation à Lille ce mercredi, sous le mot d’ordre « État d’urgence en agriculture ». Le syndicat précise toutefois avoir choisi ce créneau (le mercredi en début d'après-midi) «pour ne pas embêter les gens».

>>A lire aussi : Manifs, blocages et incidents à Lille le 26 janvier

La FDSEA et les Jeunes agriculteurs se sont donné rendez-vous en tracteurs, à 14h place de la République, afin de déposer leurs revendications en préfecture. Certains s'élanceront vers 13h de la Chappelle d'Armentières, et perturberont donc la circulation dans le sens Dunkerque-Lille sur un court tronçon de l'autoroute A25. L'ensemble des perturbations devraient se limiter au créneau 13h-16h.

Les agriculteurs réclament notamment l’adoption de toutes mesures de soutien à la compétitivité promises il y a plusieurs mois par le Gouvernement, ainsi que « des actes forts contre les distorsions de concurrence ».

Stéphane Le Foll a annoncé une rallonge de 125 millions

Autant de revendications qui sont également relayées leurs collègues de l’ouest de la France, depuis la semaine dernière. En réponse à cette mobilisation, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé mardi 26 janvier que le plan de soutien à l’élevage bovin, porcin et laitier de 700 millions d’euros, lancé l’été dernier, serait augmenté de 125 millions.

290 millions d'euros d'aides supplémentaires annoncés par Stéphane Le Foll: Le gouvernement a annoncé mardi un... https://t.co/vau5RObiNM
— Agrisalon (@agrisalon) January 26, 2016

Mardi, d’importantes perturbations ont déjà eu lieu sur le périphérique et en centre-ville de Lille, suite à la mobilisation des personnels de la fonction publique, des pompiers et des taxis. Certains internautes ont l'air un peu lassés...

J'vais changer de métier et j'vais aller faire chauffeur de taxi pour agriculteurs ! Comme ça je pourrai tout casser tranquille !
— Fred-Lille (@Fred_Lille) January 26, 2016