Une issue pour les sans-papiers

O. A. - ©2007 20 minutes

— 

Dépouillement en cours. Hier, les sans-papiers grévistes de la faim récoltaient les formulaires proposés par le préfet pour permettre l'examen « bienveillant » de leur situation. Dans la matinée, le représentant de l'Etat avait tenu à répondre aux inquiétudes des associations en leur assurant que ses propositions restaient également valables pour la vingtaine de sans-papiers s'étant engagés ce week-end dans une demande d'asile politique. Et ce, au titre du premier accord signé le 14 août dernier.

Ils bénéficieront « des mêmes conditions que les autres personnes », a assuré la préfecture, qui indique donc « tenir ses promesses ». En attendant, Roland Diagne, porte-parole du CSP-59, prétendait hier soir qu'« aucune grève de la faim » n'était officiellement interrompue, mais que « 51 réponses » seraient transmises.