Lille: Seuil d'alerte pollution dépassé, la préfecture sévit

ENVIRONNEMENT L'épisode de pollution aux particules démarré le 19 janvier est plus accentué que prévu...

Olivier Aballain

— 

Un panneau recommandant une baisse de vitesse de 20km/h en cas de pollution sur le périphérique de Lille.
Un panneau recommandant une baisse de vitesse de 20km/h en cas de pollution sur le périphérique de Lille. — M.Libert/20 Minutes

La pollution aux particules s’éternise dans le Nord, et elle a même dépassé le seuil d’alerte. Avec plus de 80 microgrammes par mètre cube d’air (µg/m³) en moyenne journalière ce 20 janvier, la concentration en poussières a donc franchi, en Nord-Pas-de-Calais, l’ultime seuil réglementaire.

>>A lire aussi : La pollution aux particules revient pendant deux jours dans le Nord

Une réunion en préfecture, ce mercredi après-midi, a conduit les autorités à appliquer pour la première fois un arrêté sur la qualité de l'air, pris en octobre 2015.

A l’amorce de cet épisode de pollution, dans la matinée du 19 janvier, l’organisme Atmo Nord-Pas-de-Calais avait pourtant prévu que le taux de particules fines ne franchirait pas le seuil d’alerte. Mais la stabilité de la masse d’air et une couverture nuageuse tenace, ont entraîné une poursuite de l’accumulation des polluants.

Taux de poussières fines dans l’air du Nord-pas-de-Calais le 20 janvier 2016 - Atmo

Dans certains secteurs de l’est de l’agglomération lilloise, comme à Lille-Fives, les particules fines ont même dépassé les 100 µg/m³ au soir du 19 janvier. Le taux instantané accuse depuis lors une petite décrue, mais la moyenne journalière devrait, selon Atmo, rester encore demain au-dessus du premier seuil réglementaire, de 50 µg/m³.

Abaissement des vitesses limites

En conséquence de cet épisode prolongé, les services préfectoraux ont convoqué une réunion vers 15h. Un arrêté interpréfectoral pris le 27 octobre en Nord-Pas-de-Calais prévoit notamment un abaissement de 20 km/h des vitesses limites sur les grands axes routiers (110km/h au lieu de 130, 90km/h au lieu de 110).

D’autres mesures concernent la limitation de l’utilisation des voitures de service dans les administrations (hors GPL), et même l’interdiction de brûlage des déchets verts dans l’agriculture. Pour plus d’informations, l’arrêté est disponible ci-dessous :

Arrêté préfectoral sur la qualité de l'air publié par oaballain