Boulogne: Nausicaà à quelques coups de palme de réussir son crowdfunding

MER Le Centre national de la mer, à Boulogne-sur-Mer, veut contribuer à la sauvegarde du requin-baleine…

Olivier Aballain

— 

Un requin-baleine
Un requin-baleine — Husain Al Qallaf - Megaptera

Une dent de requin pour Noël ? L’appel au financement participatif du centre de la mer Nausicaà, pour le balisage d’un requin-baleine, a déjà atteint 56 % des 7.000 euros demandés aux internautes.

>>A lire aussi : Dans la peau d’un requin, bientôt sur internet

Le projet, lancé début novembre, vise à mieux connaître le plus grand poisson du monde par le biais de l’association Megaptera. Via la plateforme web Ulule, les contributeurs reçoivent, en fonction du montant de leur don, une dent de requin, ou une visite de l’exposition sur le requin-baleine.

Beaucoup d’amateurs de plongée dans la région

Certes, ce requin ne fait pas partie de ceux qui fréquentent les eaux, trop froides, du Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

 

Mais Nausicaà et Megaptera ont déjà collaboré par le passé : des membres de l’association, basés à Djibouti, interviennent parfois en video-conférence auprès des visiteurs de Boulogne-sur-Mer. « Les requins-baleines voyagent énormément, leur sauvegarde est une cause mondiale », résume Stéphane Hénard, responsable de l’aquariologie à Nausicaà.

Surtout, le centre de la mer permettra aux internautes de suivre quotidiennement, sur son site internet, le requin porteur de la balise, à partir du premier semestre 2016. « Beaucoup de gens, dans la région, sont amateurs de plongée, assure Stéphane Hénard. Ils se sentent concernés par ce requin, qui est un indicateur de bonne santé des océans ». Il reste 21 jours pour boucler la campagne de financement… et recevoir une belle dent de requin taureau.