Villeneuve d'Ascq: La mort de El Anfani Abdallah à la Cité U reste inexpliquée

FAITS DIVERS Le corps de El Anfani Abdallah avait été retrouvé dans sa chambre de Cité U, plusieurs semaines après le décès...

Olivier Aballain

— 

La résidence Galois, au sein de la Cité scientifique
La résidence Galois, au sein de la Cité scientifique — Google Maps

On ne sait toujours pas de quoi est mort El Anfani Abdallah. Le corps de cet étudiant Mahorais de 22 ans a été retrouvé, le 28 octobre, dans sa chambre de cité universitaire de Villeneuve d’Ascq. Selon la Voix du Nord, l’autopsie n’a pas permis d’éclairer les circonstances du décès.

>>A lire aussi : Un étudiant retrouvé mort dans une résidence universitaire

El Enfani Abdallah était probablement décédé depuis plusieurs semaines lorsque son corps a été découvert par hasard, lors d’une opération de désinsectisation. Sa mère, qui habite à Mayotte, a déclaré début novembre qu’elle s’inquiétait depuis plusieurs mois et craignait que son fils ne soit mort de faim.

Malheureusement, l’état dans lequel le corps a été retrouvé a visiblement compliqué l’autopsie. Les investigations, qui devaient permettre de comprendre les causes de la mort, n’ont permis de connaître ni la cause du décès, ni même sa date, d’après les déclarations du Parquet de Lille.

Autre conséquence : « L’intervention d’un tiers » (auteur possible d’un homicide) ne peut être écartée. Seul un témoin aurait indiqué avoir vu El Enfani Abdallah en vie début septembre. Son corps sera rapatrié à Mayotte dans les prochains jours.