Losc: Des Lillois diminués pour affronter Saint-Etienne

FOOTBALL Les joueurs du Losc doivent surclasser les Verts pour sortir de la zone rouge...

Gilles Durand

— 

L'entraîneur de Lille, Frédéric Antonetti, mesure l'ampleur du travail à effectuer lors du match à Angers, le 28 novembre 2015.
L'entraîneur de Lille, Frédéric Antonetti, mesure l'ampleur du travail à effectuer lors du match à Angers, le 28 novembre 2015. — AFP

« Travailler, travailler, travailler, il n’y a que ça à faire ». En conférence de presse, lundi, le milieu de terrain lillois, Florent Balmont, a désigné la voie à suivre pour le Losc. En affrontant Saint-Etienne (5e), mercredi soir au stade Pierre-Mauroy, les joueurs de Lille vont devoir montrer leurs progrès après la pâle copie rendue à Angers.

« Je ne crois pas au choc psychologique »

En position de relégable à quatre matches de la mi-saison, les Lillois font toujours figure de mauvais élèves et leur nouvel entraîneur, Frédéric Antonetti, ne s’attend pas à une inversion rapide des résultats. « Je ne crois pas au choc psychologique, je crois au travail et à la durée, souligne-t-il. Ma mission, c’est d’arriver à bon port la dernière journée de championnat. Si on peut y parvenir avant, tant mieux. »

Les premiers coups de rame sont donc attendus avec impatience par les supporteurs. Or Saint-Etienne, dont le moral est au beau fixe, ne fait pas figure d’adversaire idéal dans le contexte.

Retour de Nolan Roux

Les hommes de Christophe Galtier restent sur une qualification en Ligue Europa et sur une belle victoire (3-0) face à Guingamp lors de la dernière journée. Avec notamment un but de Nolan Roux, son deuxième de la saison. Et nul doute que l’attaquant stéphanois se ferait un plaisir de se rappeler au bon souvenir des supporteurs lillois.

La tâche du Losc ne sera donc pas aisée, d’autant que Marko Basa, Franck Beria, Mounir Obbadi et Michael Frey restent indisponibles et, qu’à ces absences, s’ajoutent les suspensions de deux joueurs clés : le défenseur Renato Civelli et le buteur Sofiane Boufal.

 

Bonnet d’âne en attaque

Et si Frédéric Antonetti connaît des problèmes pour composer sa défense centrale face à Saint-Etienne, c’est surtout son attaque qui doit être secouée. Avec seulement 8 buts inscrits depuis le début de la saison, le Losc coiffe le bonnet d’âne du championnat avec Troyes.

Cette mission est urgente, en attendant un éventuel renfort au mercato. Selon La Voix du Nord, l’Italien Ciro Immobile et le Français Yoan Gouffran auraient été contactés par les dirigeants lillois.