Frédéric Antonetti, le nouvel entraîneur du LOSC
Frédéric Antonetti, le nouvel entraîneur du LOSC — F.Launay/20 Minutes

FOOTBALL

Ligue 1: Antonetti doit remettre de l'ordre dans le vestiaire lillois

Retards répétés, sorties nocturnes inappropriées, certains joueurs du LOSC ont dépassé les limites ces dernières semaines…

S’il a été choisi pour remplacer Hervé Renard, c’est en partie pour son côté autoritaire. Fort en gueule, Frédéric Antonetti, le nouvel entraîneur du LOSC, n’hésitera pas à dire sa façon de penser aux joueurs qui sortent du cadre. Arrivé il y a seulement quatre jours au club, le coach se renseigne petit à petit sur son effectif. Et, avant le déplacement de l’équipe samedi à Angers, les dérapages de certains lui sont déjà remontés aux oreilles. Retards à l’entraînement, sorties nocturnes inappropriés, certains joueurs de l’effectif se sont laissés aller ces dernières semaines.

« Ce sont des comportements qui énervent », reconnaît Renato Civelli

Même si Renato Civelli, le défenseur lillois, dédramatise la situation. « Quand on entend ça, on a tendance à penser que c’était le bordel avec Renard mais pas du tout. Dans tous les groupes, il y a des joueurs qui arrivent en retard. Il faut que tous les joueurs soient le plus professionnel possible. Ce sont des comportements qui énervent tout le monde surtout quand les résultats ne sont pas bons mais ça arrive dans tous les clubs », lâche le joueur argentin qui nie l’existence de clans dans le vestiaire entre jeunes et anciens. « On est tous unis » assure Civelli.

Tout le monde repart de zéro

Reste qu’Antonetti sera intraitable sur le sujet. « Pour l’instant, je n’ai établi qu’une règle : avant l’heure ce n’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure », annonce le technicien qui a décidé de laisser une chance aux brebis galeuses. « Si ceux qui n’ont pas toujours eu un comportement exemplaire décident d’en avoir un maintenant, je suis preneur. Tout ce qu’on m’a dit, je vais le vérifier. Mais aujourd’hui, tout le monde a sa chance », promet l’entraîneur.

LOSC : Réglo, meneur et grand bosseur : Frédéric Antonetti raconté par ses anciens joueurs

Message envoyé à ceux qui veulent saisir la perche avant qu’il ne soit trop tard. « Il ne peut y avoir de résultat que si l’état d’esprit est irréprochable », rappelle le nouveau coach nordiste qui attend un réveil de ses joueurs dès samedi. A eux de se remettre rapidement en question si Lille, triste dix-septième de Ligue 1, veut sortir rapidement du marasme.