Pas-de-Calais: L'homme retrouvé ligoté au bord de la route vient de Verviers (Belgique)

FAITS DIVERS Une enquête pour « enlèvement » et « séquestration » a été ouverte sous l’égide du parquet d’Arras…

Olivier Aballain

— 

Localisation de Baralle, dans le Pas-de-Calais
Localisation de Baralle, dans le Pas-de-Calais — Google Maps

Le mystère demeure. L’homme retrouvé nu et ligoté mardi, en bordure de route entre Arras et Cambrai, n’a toujours pas pu livrer d’explication détaillée sur les circonstances de son agression.

D’après le parquet d’Arras, qui pilote l’enquête, l’individu, de nationalité belge et âgé de « 23 à 24 ans », était toujours hospitalisé mercredi après-midi dans un état « de grande confusion » au centre hospitalier d’Arras.

L’homme avait été retrouvé mardi vers 18h sur le bord de la départementale D939 entre Arras et Cambrai.

Axe routier entre Arras et Cambrai

Les secours ont retrouvé l’homme à l’intersection avec la départementale D19. A cet endroit on est en pleine campagne, à quelques centaines de mètres d’une zone d’activités comprenant notamment un magasin Hyper U.

L’intersection où aurait été retrouvé le jeune homme, près de Baralle - Google Street View

Le jeune Belge, originaire de Verviers, a été secouru par les pompiers alors qu’il avait « les mains et les pieds liés, et un bâillon dans la bouche », explique le procureur de la République d’Arras, Guillaume Giraud.

« Ramené dans un hangar ? »

Dans ses premières déclarations, l’homme a affirmé qu’il avait été victime d’« un ou plusieurs individus » qui l’auraient ramené dans un hangar pour le frapper. Mais Guillaume Giraud indique qu’aucune piste n’est écartée. Un médecin légiste doit notamment déterminer la nature des blessures infligées à la victime, et si celle-ci est sous l’influence de substances psychotropes.

L’enquête est menée sous l’égide du parquet d’Arras, avec les qualifications criminelles d'« enlèvement » et de « séquestration ».

MAJ 16h00 : Ajout de détails sur l’enquête et la nationalité de l’homme retrouvé