Ligue 1: Fredéric Antonetti est le nouvel entraîneur du LOSC

FOOTBALL Le technicien corse de 54 ans a été nommé ce dimanche...

Francois Launay

— 

Frédéric Antonetti, alors sur le banc du Stade Rennais, le 20 octobre 2011.
Frédéric Antonetti, alors sur le banc du Stade Rennais, le 20 octobre 2011. — LE SAUX LIONEL/SIPA

Trois entraîneurs en moins de dix jours. Jamais dans son histoire, le LOSC n’avait consommé autant de techniciens en si peu de temps. Renvoyé le 11 novembre dernier, Hervé Renard avait été remplacé temporairement par son ancien adjoint Patrick Collot. Celui-ci ne sera resté que dix jours à la tête du LOSC. Après le nul concédé samedi à Troyes (1-1), le club nordiste se retrouve à la dix-septième place, seulement sauvé de la zone de relégation grâce à une meilleure différence de buts (-1) que Bastia (-6).

Antonetti n'était pas favori

Pour sauver ce qui peut encore l’être, les dirigeants nordistes ont décidé que l’intérim Collot en resterait là. Pour le remplacer, le club s’est tourné vers Frédéric Antonetti. Si le LOSC n’en avait pas fait forcément son favori, le technicien de 54 ans a profité des circonstances pour retrouver un banc, deux ans après sa dernière expérience en Ligue 1 à Rennes. Si le club aurait aimé attirer Christian Gourcuff, celui-ci a préféré rester sélectionneur de l’Algérie. C’est donc un vieux routard du championnat qui va débarquer à Lille.

Vieux routard de la Ligue 1

Révélé à Bastia au milieu des années 90, il y restera six années (94-98 puis 99-2001) entrecoupée d’une expérience d’un an au Japon (Gamba Osaka). Après la Corse, Antonetti entraînera Saint-Etienne (2001-2004) qu'il fera remonter en Ligue 1, puis Nice (2005-2009) et enfin Rennes (2009-2013). Si son palmarès national est vierge, le technicien est d'abord là pour jouer les pompiers de service et redonner un peu de lustre à un club en perdition. L'urgence d'abord, le projet ensuite. Lille n'avait plus de temps à perdre.