Lille: Et si on mangeait comme au restaurant, mais chez soi

GASTRONOMIE Commande Gourmande, spécialisé dans la livraison de repas à domicile, a noté une petite hausse de ses courses après les attentats...

Gilles Durand

— 

Commande Gourmande est spécialisé dans la livraison de repas à domicile.
Commande Gourmande est spécialisé dans la livraison de repas à domicile. — G. Durand / 20 Minutes

Ce sont les pionniers de la livraison à domicile de plats de restaurateurs. Commande Gourmande s’est installé à Lille en novembre 2002, avant de poursuivre aussi l’aventure à Strasbourg. « A l’époque, on était les premiers sur ce créneau », souligne Colin Ceillier, créateur et gérant de cette PME qui, aujourd’hui, fait face à une concurrence de plus en plus vive.

Respect du travail

Depuis le vendredi 13 novembre et les attentats à Paris, l’entreprise a connu deux pics de commandes. « Samedi, le lendemain du drame, on pensait que la soirée allait être calme. En fait, on n’a pas arrêté », signale Ayman, qui gère les commandes.

Mardi soir, rebelote. « Les commandes ont été un peu plus nombreuses que d’habitude lorsqu’il y a du foot à la télé », avoue Colin Ceillier qui mise plutôt sur la qualité de travail pour perdurer. Car globalement, il n’a pas observé de réels effets post-attentats. Même si la livraison à domicile peut avoir un côté rassurant.

« Une bonne publicité »

Cette qualité de travail, Massimo, patron du restaurant lillois Le Palermo, la reconnaît. Il a été un des premiers à faire confiance à Commande Gourmande et ne le regrette pas. « C’est une bonne publicité pour mon établissement », note-t-il.

Clément Marot, propriétaire du restaurant éponyme, ne tarit pas, non plus, d’éloges sur son prestataire. « Par rapport à d’autres sites de livraison, ils respectent le travail de l’artisan et mettent à l’honneur des produits de la cuisine française moyenne et haut de gamme. C’est rare ».

Fort taux de fidélisation

La réussite se ressent dans les chiffres. « Nous avons un taux de fidélisation de plus de 90 %. Et les meilleurs restaurants continuent de nous faire confiance », poursuit Colin Ceillier. Pour se moderniser encore, l’entreprise pourrait passer prochainement aux scooters ou vélos électriques spécialement équipés pour livrer quotidiennement ses 150 repas.