Attentats à Paris: Le corps de Sébastien Proisy rapatrié à Hasnon, prés de Valenciennes

TERRORISME Les obséques de Sébastien Proisy, vitimes des attentats à Paris, se tiendront à Hasnon, où son père est enterré...

Gilles Durand

— 

Sébastien Proisy, une des victimes des attentats à Paris.
Sébastien Proisy, une des victimes des attentats à Paris. — Capture d'écran Twitter

Le premier corps des victimes nordistes a été rapatrié, jeudi soir. Il s’agit de Sébastien Proisy, dont La Voix du Nord et Libération avaient dressé le portrait. Il est décédé, lors des attentats à Paris, tué d’une balle dans le dos à la terrasse d’un café parisien, rue Bichat. Agé de 38 ans, il était né à Valenciennes où il avait passé une partie de sa jeunesse, avant de partir en Floride, puis en banlieue parisienne.

 

Sur la tombe de son père à la Toussaint

Sébastien Proisy avait monté sa propre société qui faisait la promotion des produits français à l’étranger. Il voulait se lancer dans le conseil. Une partie de sa famille, son grand-oncle et sa grand-tante, vit encore à Hasnon, dans le Valenciennois. Il était venu leur rendre visite à la Toussaint pour se recueillir sur la tombe de son père, décédé d’un cancer il y a près de vingt ans.

C’est sa grand-tante qui va se charger des obséques à Hasnon. Elles auront lieu samedi, selon la préfecture qui est en relation avec deux autres familles de l’arrondissement de Lille pour les aider aussi à rapatrier les corps. Ces derniers n’ont pas encore été restitués aux familles.