Nord: La police évacue 250 migrants du camp de Téteghem

MIGRANTS Ce camp installé non loin de Dunkerque abritait tant bien que mal des réfugiés depuis 8 ans…

Olivier Aballain

— 

Téteghem, le 21 novembre 2010
Téteghem, le 21 novembre 2010 — M.LIBERT/20 MINUTES

Le démantèlement était réclamé depuis plusieurs mois par le maire de la commune. Ce 18 novembre à 7h30, les forces de l’ordre ont commencé à procéder à l’évacuation des 250 migrants rassemblés sur le camp de fortune de Téteghem, non loin du littoral dunkerquois.

Le camp de Téteghem serait fermé définitivement

Selon la Voix du Nord, la décision a été prise après une accumulation d’incidents incluant des courses-poursuites avec les passeurs. Le maire de la commune, Franck Dhersin (LR), qui avait assumé l’installation du camp il y a huit ans, estimait depuis quelque temps ne plus pouvoir faire face à l’afflux de migrants.

>>A lire aussi : Le maire de Téteghem menace de bloquer l’A16 s’il n’obtient pas des moyens

«Il ne restera plus rien des installations» à la fin de la journée, assure Franck Dhersin. D’après La Voix du Nord, les personnes prises en charge devraient être réorientées, en bus, vers divers lieux d’accueil dans le département.

Il s’agirait d’une fermeture définitive du camp, qui sera encadrée dans les prochains jours par des patrouilles de police régulières. Les réfugiés étaient en majorité de nationalité syrienne.

MAJ 11H00: Ajout des déclarations du maire